Le Mouvement Région Savoie  interroge nos  législateurs et nos conseillers départementaux par une lettre ouverte :

Quelle organisation et quelles ambitions pour le territoire Savoie Mont-Blanc et pour ses populations ?

Le 14 Juin 2019

Lettre ouverte à :

Mesdames et Messieurs les Sénatrices et Sénateurs,
Mesdames et Messieurs les Députées et Députés,
Mesdames et Messieurs les Conseillères et Conseillers départementaux des départements de Savoie et Haute-Savoie,


La loi du 16 janvier 2015 relative à la réforme des régions, votée sous le quinquennat Hollande, a placé les deux départements de Savoie dans l’immense région Auvergne Rhône-Alpes, et ce, sans consultation des populations. Le Danemark, les Pays-Bas, la Belgique et neufs autres Etats de l’union européenne ont une superficie plus petite que cette « méga-région », et pour autant, ils sont bien mieux reconnus. Quatre ans plus tard, diverses enquêtes démontrent l’absurdité de la réforme de ces régions à taille démesurée : apportant des surcoûts conséquents alors que l’on annonçait des économies, n’apportant aucun atout supplémentaire dans la construction européenne, et surtout s’avérant inadaptées aux attentes des territoires et de leurs populations.


En ce qui nous concerne, le bassin de vie rassemblant les deux départements de Savoie, élargi peut-être à la couronne genevoise et l’espace rhodanien voisin, possède des spécificités et une identité évidentes qui pourraient être le socle d’une collectivité territoriale adaptée aux besoins de ce territoire. Nous avons en commun notre économie touristique, notre situation frontalière, notre configuration polycentrique, nos lacs, nos vallées, notre histoire et notre culture exceptionnelle, tout autant que nos problèmes de vie spécifiques : accessibilité au logement, maintien de services publics en montagne et à proximité de la frontière, pollution endémique à nos vallées, offre limitée en matière de soins hospitaliers, de formations professionnelles et universitaires, de transports publics, adaptation de notre activité touristique aux évolutions climatiques...


Le projet de Région Savoie a été repoussé plusieurs fois depuis la création des établissements publics régionaux en 1972. Autant d’occasions manquées qui auraient pu fortement profiter à nos concitoyens, alors même que plusieurs structures ont logiquement fait le choix de se constituer à l’échelle des Pays de Savoie : université, chambre d’agriculture, chambre de notaires, professions juridiques autour de la Cour d’appel de Chambéry, fédération des sociétés savantes, Savoie-Mont-Blanc tourisme... En octobre 2018, le gouvernement a concédé la création d’une collectivité européenne d’Alsace. L’équivalent aurait été une grande avancée pour la Savoie.


Le rejet du projet de fusion des départements par une majorité des conseillers de Haute-Savoie a été incompris par la population. Celle-ci demeure en attente de réponses et se trouve privée de débat, à une heure où les exigences citoyennes de transparence ont été fortement ravivées.


Par cette lettre ouverte qui vous est adressée personnellement, nous vous invitons ici à contribuer à ce débat, à apporter votre perception et communiquer vos engagements.
- Avez-vous été et êtes-vous favorable au projet de rassemblement des départements, tel que celui initié par Hervé Gaymard ? Pourquoi ?
- Désireriez-vous qu’une collectivité territoriale unique Savoie Mont-Blanc, dotée de compétences renforcées puisse émerger en Savoie, dans le contexte d’une révision future des institutions ? Quelles nouvelles compétences cette collectivité devrait-elle gérer, en vue d’améliorer le bien-être de ses habitants ?
- Quelle organisation faudrait-il dessiner pour se conformer à l’organisation polycentrique du territoire ? Pour pallier aux difficultés rencontrées jusqu’à présent ?
- Devrait-on inviter le Pays de Gex et le Bugey à cette réflexion ?


Et question qui résume les précédentes : quel est votre désir d’une Savoie rassemblée ?


Madame, Monsieur, nous vous invitons à répondre et à apporter individuellement votre contribution à ce débat, d’ici le 15 septembre 2019. Toutes les réponses seront publiées intégralement sur notre site internet http://regionsavoie.org/ et communiquées à la presse.

Dans l’attente de vous lire, nous vous prions de recevoir, Madame, Monsieur, l’expression de nos sincères salutations.

Pour le Mouvement Région Savoie
Laurent Blondaz, Président

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir