En 1977, dans l'Avenir est notre affaire, Denis de Rougemont écrivait déjà : « Ce n'est pas seulement la toute puissance de l'Etat qui est à redouter, mais c'est bien plus son impuissance là où il faudrait agir (circulation automobile, sociétés multinationales, pollution). »

Dans le monde merveilleux du "progrès" technique, les esprits d'anticipation sont toujours pris pour des rabats-joie. Force est de constater que les mises en garde de de Rougemont sur l'urbanisation et la croissance incontrollées auraient méritées de ne pas rester lettres mortes.

La France est

 

le, sociétés multinationales, pollution). »

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir