la_suissePar Denis de Rougement

Paru en 1965. Rédité en 1990
Edition : L'age de l'homme
ISBN :978-2-8251-2708
336p

Version en ligne : google book

 

«Plus qu’un pays, si beau soit-il, et plus qu’un peuple, aussi heureux que je l’ai dit, le nom de la Suisse désigne une certaine forme d’existence en communauté, une certaine structure des relations publiques, l’idée supérieurement paradoxale, si l’on y réfléchit, d’une société des hommes libres.»

 

Extrait de la préface :

J'ai écrit ce livre à la demande d'un éditeur de Paris pour un public français qui connait peu la Suisse, et dans ce peu, tout est cliché. J'espérais faire comprendre outre-Jura que le fédéralisme n'est plus ce qu'en dit Litré, que les frontières "naturelles" d'un pays ne sont presques nulle part celles de sa langue, et que la Suisse ne résulte pas d'un héros fédérateur ou d'un Etat hégémonique, mais au contraire, de l'association progressive de petites autonomies soucieuses de rester telles.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir