La fédération Régions et peuples solidaires rassemble des partis régionalistes.

 

Elle a été fondée en 1994, par des partis régionalistes bretons, basques, corses, alsaciens, savoyards, catalans et occitans, tous oposés à la violence, présentant une liste commune pour les élections européennes. Intitulée « Régions et peuples solidaires ». Cette liste a est menée par Max Simeoni.

 

Le MRS en est un membre fondateur..

 

La charte de valeurs de Régions et Peuples Solidaires précise une série de fondamentaux sur lesquels s'engagent les membres.

Les partis membres de R&PS se présentent aux régionales de mars 2010 en portant un projet clair et ambitieux de régionalisation reposant sur le principe du fédéralisme différencié. Le fédéralisme différencié, c’est considérer que l’égalité consiste à traiter différemment ce qui est différent. C’est aussi prévoir des mécanismes financiers de solidarité entre les Régions (péréquation) qui, aujourd’hui, n’existent absolument pas en France. Sait-on qu’en France métropolitaine le budget par habitant dont disposent les Régions peut varier du simple au double ?

Charte de Régions & Peuples Solidaires

 

La fédération Régions et Peuples Solidaires rassemble les partis opposés à la violence, sur une série de fondamentaux :

1 / Combattre le centralisme parisien et celui de l'Europe des états pour réduire les inégalités de développement qu'ils engendrent ou accentuent au détriment de la plupart des régions et peuples.

2 / Permettre à chaque citoyen-ne, si telle est sa volonté, d'étudier, de se former, de travailler et de vivre décemment au pays.