Le MRS apporte tout son soutien aux citoyens catalans défendant la démocratie bulletin de vote à la main, face aux matraques de l’Etat central madrilène. Nos pensées vont à nos partis frères catalans :

l’Esquerra Republicana de Catalunya, la Convergence démocratique de Catalogne, l’Unitat Catalana, avec lesquels nous sommes associés au sein des fédérations Régions Et Peuples  Solidaires (R&PS) et European Free Alliance (EFA), mais aussi à la Generalitat de Catalunya : institution autonome de Catalogne en proie à d’intenses pressions nationales et internationales, au moment où elle se doit de mettre en oeuvre le du référendum du 1er octobre, approuvé massivement par la population.

Depuis maintenant plusieurs années, le conseil d'administration du MRS observe la situation politique de la Catalogne de près et veille à distance en Savoie sur le bon déroulement pacifique du processus démocratique. Le soutien du MRS aux catalans ne date pas d'hier; le MRS signait en septembre 2014, par le biais de son secrétaire, la pétition de l’Assemblée Nationale Catalane (ANC) en faveur de l'organisation d'un référendum. Puisque la cause catalane concerne l’Europe toute entière, plusieurs membres du MRS – dont son président – étaient présents sur place à Barcelone pour soutenir la démocratie catalane et le droit de son peuple à voter durant les dernières grandes manifestations de La Diada, la fête nationale catalane du 11 septembre.

Le 30 octobre 1995 et le 18 septembre 2014, les Québécois et respectivement les Écossais se rendaient en masse aux urnes pour trancher la question sur l'indépendance. En 2017, rien de tel en Espagne: des scènes inadmissibles ont eu lieu en Catalogne, avec l'usage de matraques et de flash ball contre de simples citoyens souhaitant seulement exercer leur droit de vote. L’intervention de la police espagnole a fait plus de 844 blessés: enfants, femmes, personnes âgées, tous manifestants pacifiques défendant les urnes... Le référendum s’est néanmoins tenu, malgré les risques encourus.

 

cat europe

Suite à ces atteintes aux principes fondamentaux des droits de l'Homme, le MRS condamne avec fermeté l'extrême violence de la police espagnole contre les électeurs catalans, la volonté de l'Etat central espagnol d'interdire le référendum et l'attitude du Premier ministre espagnol Mariano Rajoy. Egalement, nous appelons l'Etat français et la communauté internationale à se solidariser avec les citoyens catalans et ses représentants, désireux de choisir librement et pacifiquement leur avenir.

 

Pour le MRS,
Arnaud Jansen-Frasse, Secrétaire

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir