« Paris n’a pas à nous imposer ses choix »

Interview publié dans lavoixdesallobroges.org, le 25/03/2011

 

juillet-bernard-220x300Les écolos doivent-ils forcément s’allier avec les socialistes ? Le régionalisme a-t-il sa place dans l’union de la gauche ? Réponse de Bernard Juillet, le meilleur représentant du MRS aux cantonales.

 

Dimanche dernier, Bernard Juillet a été le régionaliste qui a réalisé le meilleur score aux cantonales avec 18% recueillis dans le canton d’Alby sur Chéran. Pas suffisant néanmoins pour se retrouver au deuxième tour. L’homme a pourtant bénéficié du soutien du parti socialiste local qui n’a pas présenté de candidat dans ce canton où les sans-étiquettes, plutôt de droite quand même, ont raflé la mise. Le signe que le report de voix socialiste/écologiste n’est pas automatique, car s’il avait pu additionner les voix écolos et socialos des dernières élections, Bernard Juillet aurait fait un bien meilleur score. Cela invite à s’interroger sur la pertinence des alliances à la veille du second tour, si ce n’est à la veille d’un renouveau savoyard écolo…

 

Lire la suite

Élection cantonale de Haute-Maurienne : communiqué de Jean Blanc - 21 Mars 2011

Je remercie tous les électeurs qui m’ont permis de faire plus de 8 ,45 % au premier tour de l’élection cantonale de Haute-Maurienne du 20 mars 2011.

Seul candidat à défendre les territoires de montagne et les montagnards face à la montée en puissance de la recentralisation de tous les pouvoirs à Paris et Lyon éliminant le particularisme identitaire et territorial savoyard, dans le cadre de la réforme territoriale, je continuerai ce combat avec ceux qui croient en nos montagnes, qui pourraient devenir demain le refuge de notre civilisation !

Elections cantonales - 20 Mars 2011 : 15.0% pour EELV en Région Savoie !

Avec de très bons résultats sur certains cantons, les candidats d'Europe Écologie Les Verts, Région Savoie, et parmi eux les candidats MRS, réalisent un score de 15.0% sur l'ensemble des deux départements savoyards : presque le double des résultats nationaux obtenus par EELV.


Notons que le nombre de conseillers généraux siégeant en Savoie - Haute-Savoie n'atteindra malheureusement pas ce pourcentage : le mode de scrutin a été défini avec beaucoup de cynisme par les deux principaux partis nationaux qui se partagent le pouvoir législatif. Ils s'assurent ainsi le partage quasi intégral du pouvoir sur les départements. Pas de proportionnelle, pas de mise en œuvre possible d'idées nouvelles, l'abstention atteint un niveau record : c'est la démocratie qui s'effondre !

 

Le MRS invite à se mobiliser pour soutenir les trois candidats EELV en lice pour le second tour (en surligné dans le tableau ci-dessous).

 

Remarquons que sur Annecy les électeurs sanctionnent le non-sens du projet "JO Annecy 2018" , et permettent à François Astorg et Stéphane Littoz Baritel d'accéder au second tour. Le MRS renouvelle son soutien pour ces deux candidats. Étant donné le fort taux d'abstention, tout est possible ! Mobilisez votre entourage.

 

Le PF soutient les candidats MRS en Savoie

En Savoie, le Parti Fédéraliste apportera tout son soutien au Mouvement Région Savoie qui présente 6 candidats lors des prochaines cantonales. Le MRS, présidé par Noël Communod ancien Secrétaire Général du PF porte toujours avec conviction les idées et les valeurs qui sont les nôtres. Le PF se félicite que MRS ait décidé de s’allier avec Europe Ecologie Les Verts, formation traditionnellement favorable à nos idées.

Voir l'article

Droit de réponse publié dans le "Faucigny"

Le Mouvement Région Savoie est mis en cause de manière fallacieuse par une déclaration de Jean-Jacques Jacquier dans un article intitulé "Je suis le seul candidat qui ne soit pas de Thonon", signé par Serge Coste, qui est paru dans Le Faucigny du 10 mars 2011.
Le MRS a demandé un droit de réponse afin de rétablir la vérité sur l'implication d'Europe Ecologie Les Verts dans le projet d'une région Savoie. Nous le présentons ci-dessous :

Cantonales de carnaval.

Par Pierre Ottin Pecchio, Secrétaire du Mouvement région Savoie.

 

Pour les catholiques le carême est (était ?) une période d’abstinence qui dure quarante jours et se termine à Pâques. Il fallait « faire maigre », ce qui revenait à se priver de bonnes choses pendant tout ce temps… et c’était long ! Heureusement il y avait la mi-carême, le mardi-gras, jour ou tous les excès était permis pourvu qu’on porte un masque de carnaval pour n’être pas reconnu.

Par un hasard du calendrier, il se trouve qu’en 2011 la campagne des cantonales commence à la mi-carême et c’est peut-être la raison pour laquelle certains candidats se travestissent et portent des masques ? Voyez ceux qui étaient fiers, il y a peu, de se pavaner aux couleurs de la Majorité Présidentielle. Ils n’ont pas disparu, rassurez-vous, ils sont toujours là pour prétendre à un énième mandat ! Mais ils ont discrètement troqué leur beau costume « présidentiel » pour un autre moins voyant, couleur muraille pour ne choquer personne, ou rapidement teint en vert, pour se mettre à la mode, celle de l’écologie… Le plus habile d’entre eux a même réussi à changer de parti (du Nouveau Centre à l’UMP) mais sans annoncer la couleur, sans même une seule allusion dans un tract de trois pages, au rôle éminent qu’il a joué dans la catastrophe annoncée pour sa ville-candidate au JO 2018. Quelle modestie pour un triple champion ! Même les valeureux combattants de la Ligue savoisienne ont cessé de combattre, tels Don Quichotte, les moulins à vent de la « puissance annexante »1 (sic) pour se dissimuler sous un masque de SEL2 et abandonné leur chant de guerre indépendantiste pour glorifier benoîtement la région Savoie. Après tout, pourquoi pas ? C’est leur droit ! Mais pourquoi dépasser les limites du droit en proférant des allégations mensongères ?

« Nous n'acceptons plus la suffisance du PS »

Article publié sur "La Voix des Allobroges" Jeudi 10 Mars 2011

Président du Mouvement région Savoie, Noël Communod est candidat Europe-Ecologie Les Verts sur le canton de Montmélian. Pour une Savoie écolo, il se dresse face au PS. Interview.
Europe-Ecologie Les Verts (EELV) partira à nouveau de façon autonome au premier tour des élections cantonales du 20 mars prochain. Forts de leur succès aux dernières régionales, les écologistes espèrent arriver devant le PS dans un maximum de cantons, en 73 et en 74. Six de leurs candidats sont issus des rangs du Mouvement région Savoie, et notamment son président et conseiller régional Noël Communod sur le canton de Montmélian. Nous l’avons rencontré en face de la mairie de Chambéry où il nous a confié qu’EELV défendra une Savoie autonome porteuse d’un modèle de développement qui ne soit plus l’obsession de la croissance. Une position qu'est loin de partager le PS, leur principal allié potentiel dans l'hémicycle départemental. Après les dissensions de ces derniers jours au Conseil régional, la campagne s'annonce donc mouvementée. Communod y prêche pour une Savoie écolo, et clairement pas pour le PS.
> Pourquoi est ce que les écologistes ne présentent-ils pas des listes d'union avec les socialistes pour battre la droite dans ces élections cantonales ?

C'est tout simple. Il y a eu une tentative de négociation, mais lors de la première réunion, le PS a eu son comportement habituel dominateur. Il acceptait éventuellement quelques suppléantes pour ses candidats. Pour nous, ce n'était pas admissible et nous avons donc décidé de partir seul. Cette attitude de suffisance du PS, nous ne l'acceptons plus. Surtout qu'en Haute-Savoie, par exemple, nous étions aux dernières élections devant le PS dans plus de la moitié des cantons. Mais il n'arrive pas à intégrer cette réalité. 

>Vous n'avez donc pas discuté ensemble du projet politique ?

Lire la suite

 


Bernard JUILLET : candidat aux cantonales à Alby sur Chéran

Remplaçante : Jeannie TREMBLAY

juillet



Agenda

  • Jeudi 10 Mars, 18 heures – St-Sylvestre (Mairie), 20 heures – Héry (Salle Communale)
  • Vendredi 11 Mars, 18 heures – Allèves (Mairie)
  • Lundi 14 Mars, 18 heures – Mûres (Salle Pierre Reignier), 20 heures – Alby (Salle Polyvalente)
  • Mardi 15 Mars, 18 heures – Chainaz (Mairie), 20 heures – Saint-Félix (Salle Communale)
  • Mercredi 16 Mars, 18 heures – Chapeiry (Salle Communale), 20 heures – Cusy (Mairie)
  • Jeudi 17 Mars, 18 heures – Viuz, 20 heures – Gruffy (Clos Guévin)

La candidature de Bernard Juillet et de Jeannie Tremblay est une réponse aux dernières élections régionales où Europe Ecologie obtenait dans le canton d’Alby, 27% des voix devant l’UMP et le PS.

Le conseil général actuel, compte 32 conseillers de droite contre 2 socialistes et aucun élu écologiste. EELV veut être présent pour que ses idées soient prises en compte.

Cette doublette composée d’un candidat issu de l’associatif et d’une conseillère régionale préfigure en quelque sorte la fusion qui aura lieu dans trois ans entre les deux assemblées territoriales.La connaissance des dossier régionaux que possède Jeannie Tremblay permet une bonne complémentarité dans la vision que l’un et l’autre portent sur l’avenir du département et du canton.

Election : Alain FAVRE - canton de Douvaine

Remplaçante : Emilie Delbays-Atge

favre

Chères Concitoyennes, chers Concitoyens du Bas-Chablais,

Depuis plusieurs décennies notre canton subit de profondes mutations, mal maîtrisées et sources d’inquiétudes légitimes. Bien sûr, certains rivages, des forêts, des milieux agricoles et naturels ont pu être préservés. C’est le plus souvent grâce à la mobilisation d’associations environnementales mais aussi d’agriculteurs, de chasseurs, de pêcheurs qui ont compris la valeur irremplaçable de nos paysages, de notre territoire. Les élus locaux, eux, ont souvent été absents, dépassés ou complices de pratiques dispendieuses héritées d’un siècle révolu et de ses « trente glorieuses ».

Aujourd’hui, nous sommes prêts à nous engager au sein du conseil général pour mener une action politique responsable et pour préserver notre cadre de vie, notre santé et le bien-être collectif.

Claude BARBIER : candidat aux cantonales à Saint-Julien Genevois
Remplaçante : Christine Cacouault

C Barbier

Je suis candidat aux élections cantonales dans le canton de Saint-Julien-en-Genevois qui auront lieu les 20 et 27 mars 2011.
Je porterai les couleurs d'Europe Écologie Les Verts Région Savoie.

 

Né à Saint-Julien-en-Genevois, je suis originaire du canton de Saint-Julien. J'habite à Viry dont je suis conseiller municipal pour la deuxième fois depuis 2008, après l'avoir été entre 1989-1995.

Je suis le cofondateur et vice-président de la société d'Histoire La Salévienne, une des deux associations du canton de Saint-Julien couvrant l'entier de son territoire (l'autre étant le Comité de Jumelage) : notre canton je le connais bien.

ELECTIONS CANTONALES : six candidats pour le MRS

Thumbnail image
Claude BARBIER

Canton de Saint-Julien

Thumbnail image
Jean BLANC
Canton de
Lanslebourg Mont-Cenis

Thumbnail image
Noël COMMUNOD

Canton de Montmélian

Thumbnail image

François COUTIN
Canton de Chamoux
sur Gelon

Thumbnail image

Alain FAVRE
canton de Douvaine

Thumbnail image

Bernard JUILLET
Canton d'Alby sur Chéran

Obtenez la présentation de chaque candidat en cliquant sur son nom.

 

Les électeurs de la moitié des cantons français devront aller voter les 20 et 27 mars prochain pour élire leurs conseillers généraux.

 

Ces élections sont tout à fait particulières : en effet, les candidats qui seront élus le seront pour 3 ans seulement. Mais, surtout, ils vont être élus alors même qu’une nouvelle loi a été votée qui supprime les conseillers généraux pour les remplacer par des conseillers territoriaux qui seront à la fois élus au département et à la région ; ils seront élus sur des territoire différents puisque, en ce qui concerne le département 73, les cantons passeront de 37 à 23, soit une suppression de 14 cantons.

mrs


Pour la 3° fois consécutive, le MRS a décidé de s’allier avec Europe Ecologie Les Verts. A ce jour, 4 membres du MRS sur 22 sont présents dans l’organe de direction d’ EELV Région Savoie : le CPRS.

François Coutin : candidat aux cantonales à Chamoux-sur-Gelon

Remplaçante : Emmanuelle BLANC

coutin
61 ans, marié, 5 enfants, je suis originaire de Saint Pierre d’Albigny
Ingénieur dans l’industrie (Cluses) puis dans les travaux publics, à l’approche de la retraite, je suis disponible et j’ai une bonne expérience du monde des collectivités locales du fait de mes activités professionnelles et par goût et intérêt personnel. Pour information, j’ai toujours été actif et engagé et je suis membre actif du MRS et de l’UEF (Union des Fédéralistes Européens), mouvement européen transnational créé au lendemain de la guerre de 1939-45 qui milite pour une Europe réellement intégrée, avec un gouvernement fédéral qui puisse gérer correctement les problèmes communs que nos pays ne peuvent plus régler individuellement.

 

Suite aux bons résultats d’Europe Ecologie aux élections européennes (2009) et régionales (2010), il importe de confirmer les écologistes dans leur rôle de troisième force politique de France, porteuse d’un réel espoir pour l’avenir. Seuls les écologistes ont une analyse crédible de la crise actuelle, à la différence des grands partis historiques, de droite comme de gauche, qui n’ont toujours pas compris les véritables enjeux de notre époque : dans un monde fini, une croissance infinie est impossible et on ne peut donc pas compter dessus pour résoudre les problèmes sociaux.