François Alfonsi, militant infatigable de l’autonomie corse est un ami de longue date du Mouvement Région Savoie. Il est membre du parti Femu et Corsica, lancé par Gilles Simeoni, l’actuel président exécutif du conseil territorial de Corse.

Il est l'une des personnalités à l'origine de la fondation de la fédération Régions et Peuples Solidaires, initiée il y a 25 ans à Habère-Poche (Chablais). Il est très attaché au territoire de la Savoie de par ses origines savoyardes, il est pleinement impliqué pour l'autonomie des territoires : celui de la Corse bien sûr, mais aussi celui de la Savoie. Il est venu nous exposer ses engagements en réunion publique à Annecy le 12 avril.

Le nouveau scrutin des européennes voulu par Emmanuel Macron exige des finances prohibitives pour qu’une petite liste puisse se présenter, diffuser ses affiches et mettre à disposition des bulletins dans chaque bureau de votes. Cette dépense électorale n’est remboursée que si le seuil des 3 % est atteint. La fédération autonomiste Régions &Peuples Solidaires a construit un accord électoral avec son allié historique : Europe Ecologie. Ceci permet aux idées de l’autonomie politiques d’avoir une place dans cette campagne. Cinq candidats R&PS sont sur la liste menée par Yannick Jadot, dont François Alfonsi, candidat éligible, si cette liste atteint les 9 % environ.

S’il est élu, François Alfonsi siégera à nouveau au groupe Vert – ALE. L’ALE ou EFA, Alliance Libre Européenne est le parti politique Européen auquel adhère le Mouvement Région Savoie, ainsi que d’autres composantes régionalistes.

La mouvance autonomiste se retrouve évidemment dans les questions environnementales et le soucis d'apporter des conditions pour une vie saine et sereine, pour son entourage aussi bien que pour les générations futures. Rappelons que l'autonomie en Corse s'est développée à la fin des années soixante à travers des sujets éminemment écologiques  : le refus d'essais nucléaires sur le site de l'Argentella, la dénonciation de la pollution massive aux boues rouges, puis la dénonciation du trafic de vin chaptalisé effectué par des pieds-noirs rapatriés, affaire qui mena aux événements d'Aléria en 1975.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir