Jean-Jacques Rousseau

« C’est dommage que les Savoyards ne soient pas riches, ou peut-être serait-ce dommage qu’ils le fussent ; car tels qu’ils sont c’est le meilleur et le plus sociable peuple que je connaisse. »1

En écrivant cette phrase, Jean-Jacques Rousseau n’imaginait peut-être pas à quel point il faisait preuve de lucidité ! Il serait bon de la méditer aujourd'hui... On peut se demander s'il reste encore un peu de cette Savoie qui accueillit et inspira au XVIIIème siècle ce philosophe des lumières, auteur du Contrat Social ?

De même, se souvient-on des idées de Saint-François de Sales, qui un siècle plus tôt fit souffler en Savoie le vent de l'humanisme de la Renaissance ? « Il faut tout faire par amour, et rien par force. »2 Par son opiniâtreté, il nous dispensa d'une guerre de religion contre Genève qui semblait inévitable et propagea les valeurs de la non-violence et du dialogue.

Se souvient-on aussi des « communiers », ces villageois montagnards qui dès la fin du Moyen-Age, donnèrent un sens au mot commune, bien avant la révolution française ? Dans les vallées profondes, dans les villages reculés, il n'était guère possible de survivre et de passer l'hiver sans esprit d'entraide et de communauté. C'est pourtant bien de là que sont issus certains d'entre-nous.



L'association ATD Quart Monde a publié au mois de mars 2012 un rapport intitulé : « Luttons contre les idées fausses. Pauvreté, immigration, assistanat, fraude... : cassons les idées reçues »3.
Ce document met en évidence des situations où la misère en France est stigmatisée. Il démontre, à l'appui de faits statistiques très précis de l'INSEE et d'autres organismes officiels, la totale absence de fondement de ces affirmations insidieuses qui sont entrées dans le quotidien de certains d’entre-nous. « Beaucoup de choses fausses sont dites sur l'assistanat, la fraude sociale, les étrangers qui coûteraient cher à la France... Elles installent une rhétorique qui risque de marquer les esprits pour longtemps. » En voici quelques exemples :
« Non, les pauvres ne sont pas des assistés. Aujourd'hui, tout le monde ne parvient pas à trouver du travail. Il y a entre trois et cinq millions de chômeurs en 2012 en France, selon la catégorie considérée. Les jeunes et les habitants des quartiers sensibles sont les plus défavorisés (sources : http://bit.ly/JFSmCE page 36-37 ; DARES, Analyses, 2010, n°072). »
« Non, la France n'est pas un des pays d'Europe qui accueillent le plus d'immigrés. En 2010, la part des personnes immigrées sur la population totale s'élevait à : Autriche (16 %), Suède (14 %), Espagne (14 %), États-Unis (13 %), Allemagne (13 %), France (11 %) … (source INED, http://bit.ly/hK5Qrp). »
« Non, une famille au RSA ne s'en sort pas mieux qu'une famille percevant un SMIC ; Non, les étrangers ne peuvent pas profiter facilement des minima sociaux ; Non, les Roms ne sont ni des fainéants, ni des fraudeurs, ni des tricheurs, … » Ce petit rapport de quatre pages démonte une à une toute une série de phrases qui ont pris corps dans les conversations de comptoirs.

Il  semble malheureusement que cette analyse décrive très bien un mode de pensée fort répandu dans la Savoie de ce début de XXIème siècle. Défendre ses petits intérêts, louer un matérialisme élevé au rang de religion moderne, désigner des boucs-émissaires de la crise, libérer son intolérance, voici les impératifs de notre temps.
Pourtant dans les Pays de Savoie la misère est là aussi. Il serait erroné de croire le contraire. Les loyers exorbitants, le coût grandissant du chauffage, du transport, de la nourriture, les difficultés de formations, les différences de salaires : tout le monde ne s'en sort pas de la même manière.

A cette étude, il est intéressant d'en superposer une autre : Le Secours catholique a publié en novembre 2011 un rapport alarmant intitulé « jeunes, une génération précaire »4. Un pavé dans la mare pour contredire la petite phrase égoïste : « les jeunes, ils ne veulent plus travailler... ». Ce second document précise : « Les jeunes subissent de plein fouet la crise économique et sociale. Ils sont plus diplômés, plus qualifiés que les générations précédentes, mais paradoxalement plus précaires. Ils cumulent tous les risques. Ils devraient bénéficier d’une attention particulière sur un certain nombre de droits comme la formation, l’emploi, la santé et le logement, mais ce n’est pas le cas. Plus d'un jeune sur cinq vit sous le seuil de pauvreté. »

Ces jeunes, nous les voyons dans des caravanes, sur les parkings de nos stations de ski, employés comme travailleurs saisonniers, avec la précarité comme seul horizon. Nous en connaissons tous d’autres qui galèrent dans notre entourage, jonglant entre petits boulots et études à rallonges, car pour la moindre place, de gros diplômes sont aujourd'hui requis, et souvent ils ne suffisent pas !
« Le monde évolue, les jeunes doivent s'adapter !» entend-t-on aussi. Comment s'adapter lorsque tout est inaccessible : le logement abandonné à la spéculation financière, le travail drastiquement réduit sous l'effet de l'extrême productivité et des délocalisations, pour ne pas dire sous l'obsession de l'appât du gain ?

Ce 6 mai 2012, les Savoyards ont voté en majorité pour le président sortant5. Certes, rien d'étonnant, notre région penche depuis longtemps à droite. Pourtant, sa tradition politique correspondait jusqu'à présent principalement à un centre droit que l'on nommerait dans d'autres pays « démocratie chrétienne ». Depuis longtemps déjà, et plus intensivement durant cette campagne électorale, Nicolas Sarkozy par ses phrases brutales, s'est largement démarqué d'un discours de « charité », c'est le moins que l'on puisse dire ! Stigmatisant les jeunes, les sans-emplois et les immigrés, déportant les Roms par Charters entiers, réduisant la police de proximité pour laisser machiavéliquement se développer l’insécurité, manipulant les pulsions les plus primaires dans certaines occasions comme lors de l'affaire Merah. Le tout avec l'appui des médias de masse, dont son mouvement politique a su prendre en grande partie le contrôle. Au plus profond de nos vallées, les aléas de la télévision numérique avaient été résolus à temps, juste avant les élections !
S'il serait simpliste d'affirmer que tout l'électorat de Sarkozy s'identifie à cette rhétorique dénoncée par le rapport d'ATD Quart Monde, on peut néanmoins constater qu'une part importante a fondé son choix et peut être même ses convictions dans le flux de ces petites phrases fausses et malintentionnées.
Petite consolation, on notera que vis à vis de 2007, cette stratégie aura quand même fait perdre à Nicolas Sarkozy en Pays de Savoie 20 614 voix vis à vis des élections de 2007, alors que dans cette même période, les deux départements ont totalisé une augmentation de 42 501 votants.

On compte beaucoup de sommets dans notre belle région : les hautes montagnes enneigées, tout autant que les records des prix de l'immobilier, les pics de pollution et les summums des différences sociales.  En cette année du tricentenaire de la naissance de Rousseau, il est une ascension dans laquelle nous devons nous réengager : celle de l'élévation de nos consciences. Les Savoyards sauront-ils remonter la pente ?

 

Laurent BLONDAZ

Ce texte a été publié par le Journal "le Faucigny", édition du 31/05/2012

_____________________________________________________________________

1 J.-J. Rousseau, Confessions, livre V, p144

2  Saint-François de Sales, Lettre du 14 octobre 1604 à Sainte-Jeanne de Chantal

3  Association ATD Quart Monde. Rapport disponible à http://www.atd-quartmonde.fr/Les-idees-fausses-ca-suffit

4  http://www.secours-catholique.org/actualite/la-precarite-touche-aussi-les-jeunes,10431.html
voir aussi l'article : http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/11/08/les-jeunes-sont-les-plus-touches-par-la-pauvrete-selon-le-secours-catholique_1600255_3224.html
    Le passage du jeune à l'âge adulte est devenu plus difficile car les trois facteurs qui soutenaient son autonomie (la famille, l'emploi, le logement) sont fragilisé.
    Parmi ces jeunes vus par l'organisation,  plus d'un tiers (36,1 %) vit dans des "substituts de logement" (hôtel, amis, centre d'hébergement, abris de fortune, caravane...). Peu accèdent à des logement sociaux. Ils rencontrent "de vraies difficultés à stabiliser leur vie professionnelle", ont peu de ressources (784 euros par mois en moyenne) et des contrats de travail précaires, insiste le Secours catholique qui préconise la création d'une allocation de soutien à l'autonomie des jeunes et l'extension du RSA "activité" dès 18 ans.

5  Dans les Pays de Savoie, Nicolas Sarkozy a totalisé 355 156 voix, contre 263 316 pour François Hollande, soit 57,4% pour le candidat sortant

ℼ佄呃偙⁅呈䱍倠䉕䥌⁃ⴢ⼯㍗⽃䐯䑔䠠䵔⁌⸴‰牔湡楳楴湯污⼯久㸢㰊呈䱍ਾ䠼䅅㹄ऊ䴼呅⁁呈偔䔭啑噉∽佃呎久ⵔ奔䕐•佃呎久㵔琢硥⽴瑨汭※档牡敳㵴瑵ⵦ∸ਾ㰉䥔䱔㹅⼼䥔䱔㹅ऊ䴼呅⁁䅎䕍∽䕇䕎䅒佔≒䌠乏䕔呎∽灏湥晏楦散漮杲㌠㈮†䰨湩硵∩ਾ㰉呓䱙⁅奔䕐∽整瑸振獳㸢ऊℼⴭऊ䀉慰敧笠洠牡楧㩮㈠浣素ऊ倉笠洠牡楧⵮潢瑴浯›⸰ㄲ浣素ऊ䄉氺湩⁻潳氭湡畧条㩥稠硸素ऊ䄉献晤潯湴瑯慥据笠映湯⵴楳敺›㜵‥੽ⴉ㸭ऊ⼼呓䱙㹅㰊䠯䅅㹄㰊佂奄䐠剉∽呌≒ਾ值䄠䥌乇䰽䙅⁔呓䱙㵅洢牡楧⵮潢瑴浯›挰㭭戠牯敤㩲渠湯㭥瀠摡楤杮›挰㭭氠湩ⵥ敨杩瑨›〱┰※慰敧戭敲歡戭晥牯㩥愠瑵㭯瀠条ⵥ牢慥⵫晡整㩲愠瑵≯ਾ䤼숾⚫扮灳䌻胢料瑳搠浯慭敧焠敵氠獥匠癡祯牡獤渠⁥潳敩瑮瀠獡爠捩敨ⱳ漠ੵ数瑵쌭璪敲猠牥楡⵴散搠浯慭敧焠馀汩⁳敬映獵敳瑮渦獢㭰※慣⁲整獬焊馀汩⁳潳瑮挠胢料瑳氠⁥敭汩敬牵攠⁴敬瀠畬⁳潳楣扡敬瀠略汰⁥畱⁥敪挊湯慮獩敳⼼㹉☮扮灳숻㲻啓㹐䄼䌠䅌卓∽摳潦瑯潮整湡≣丠䵁㵅猢晤潯湴瑯ㅥ湡≣䠠䕒㵆⌢摳潦瑯潮整猱浹㸢匼偕ㄾ⼼啓㹐⼼㹁⼼啓㹐㰊倯ਾ值䄠䥌乇䰽䙅⁔呓䱙㵅洢牡楧⵮潢瑴浯›挰㭭戠牯敤㩲渠湯㭥瀠摡楤杮›挰㭭氠湩ⵥ敨杩瑨›〱┰※慰敧戭敲歡戭晥牯㩥愠瑵㭯瀠条ⵥ牢慥⵫晡整㩲愠瑵≯ਾ湅쌠掩楲慶瑮挠瑥整瀠牨獡ⱥ䨠慥⵮慊煣敵⁳潒獵敳畡渠胢榙慭楧慮瑩瀊略⵴꫃牴⁥慰⁳ꃃ焠敵潰湩⁴汩映楡慳瑩瀠敲癵⁥敤氠捵摩瑩꧃℠䤠੬敳慲瑩戠湯搠⁥慬洠꧃楤整⁲畡潪牵❤畨⹩⸮传数瑵猠⁥敤慭摮牥猠椧੬敲瑳⁥湥潣敲甠数⁵敤挠瑥整匠癡楯⁥畱⁩捡畣楥汬瑩攠⁴湩灳物⁡畡堊䥖䥉ꣃ敭猠썩推敬挠⁥桰汩獯灯敨搠獥氠浵썩犨獥‬畡整牵搠⁵䤼䌾湯牴瑡匊捯慩㱬䤯‾‿㰊倯ਾ值䄠䥌乇䰽䙅⁔呓䱙㵅洢牡楧⵮潢瑴浯›挰㭭戠牯敤㩲渠湯㭥瀠摡楤杮›挰㭭氠湩ⵥ敨杩瑨›〱┰※慰敧戭敲歡戭晥牯㩥愠瑵㭯瀠条ⵥ牢慥⵫晡整㩲愠瑵≯ਾ䈼㹒㰊倯ਾ值䄠䥌乇䰽䙅⁔呓䱙㵅洢牡楧⵮潢瑴浯›挰㭭戠牯敤㩲渠湯㭥瀠摡楤杮›挰㭭氠湩ⵥ敨杩瑨›〱┰※慰敧戭敲歡戭晥牯㩥愠瑵㭯瀠条ⵥ牢慥⵫晡整㩲愠瑵≯ਾ敄洠꫃敭‬敳猠畯楶湥⵴湯搠獥椠썤斩⁳敤匠楡瑮䘭慲썮澧獩搠⁥慓敬ⱳ焠極甊楳ꣃ汣⁥汰獵琠듃⁴楦⁴潳晵汦牥攠慓潶敩氠⁥敶瑮搠⁥❬畨慭楮浳⁥敤氊⁡敒慮獩慳据♥扮灳㼻술⚫扮灳㰻㹉汉映畡⁴潴瑵映楡敲瀠牡愠潭牵‬瑥爊敩慰⁲潦捲⹥渦獢㭰믂⼼㹉匼偕㰾⁁䱃十㵓猢晤潯湴瑯慥据•䅎䕍∽摳潦瑯潮整愲据•剈䙅∽猣晤潯湴瑯㉥祳≭㰾啓㹐㰲匯偕㰾䄯㰾匯偕㰾㹉㰊䤯倾牡猠湯漠楰楮ꋃ牴瑥꧃‬汩渠畯⁳楤灳湥慳搠甧敮朠敵牲⁥敤爠汥杩潩੮潣瑮敲䜠湥ꣃ敶焠極猠浥汢楡⁴湩꧃楶慴汢⁥瑥瀠潲慰敧⁡敬⁳慶敬牵⁳敤氠੡潮⵮楶汯湥散攠⁴畤搠慩潬畧⹥⼼㹐㰊⁐䱁䝉㵎䕌呆匠奔䕌∽慭杲湩戭瑯潴㩭〠浣※潢摲牥›潮敮※慰摤湩㩧〠浣※楬敮栭楥桧㩴ㄠ〰㬥瀠条ⵥ牢慥⵫敢潦敲›畡潴※慰敧戭敲歡愭瑦牥›畡潴㸢㰊剂ਾ⼼㹐㰊⁐䱁䝉㵎䕌呆匠奔䕌∽慭杲湩戭瑯潴㩭〠浣※潢摲牥›潮敮※慰摤湩㩧〠浣※楬敮栭楥桧㩴ㄠ〰㬥瀠条ⵥ牢慥⵫敢潦敲›畡潴※慰敧戭敲歡愭瑦牥›畡潴㸢匊⁥潳癵敩瑮漭畡獳⁩敤⁳ꯂ渦獢㭰潣浭湵敩獲渦獢㭰믂‬散⁳楶汬条潥獩洊湯慴湧牡獤焠極搠ꣃ⁳慬映湩搠⁵潍敹⵮杁ⱥ搠湯썮犨湥⁴湵猠湥⁳畡洠瑯挊浯畭敮‬楢湥愠慶瑮氠⁡썲皩汯瑵潩牦湡ꟃ楡敳㼠䐠湡⁳敬⁳慶汬꧃獥瀊潲潦摮獥‬慤獮氠獥瘠汩慬敧⁳敲畣썬玩‬汩渠쌧璩楡⁴畧ꣃ敲瀠獯楳汢⁥敤猊牵楶牶⁥瑥搠⁥慰獳牥氠栧癩牥猠湡⁳獥牰瑩搠攧瑮慲摩⁥瑥搠੥潣浭湵畡썴⺩䌠攧瑳瀠畯瑲湡⁴楢湥搠⁥썬₠畱⁥潳瑮椠獳獵挠牥慴湩ੳ❤湥牴ⵥ潮獵㰮倯ਾ值䄠䥌乇䰽䙅⁔呓䱙㵅洢牡楧⵮潢瑴浯›挰㭭戠牯敤㩲渠湯㭥瀠摡楤杮›挰㭭氠湩ⵥ敨杩瑨›〱┰※慰敧戭敲歡戭晥牯㩥愠瑵㭯瀠条ⵥ牢慥⵫晡整㩲愠瑵≯ਾ䈼㹒㰊倯ਾ值䄠䥌乇䰽䙅⁔呓䱙㵅洢牡楧⵮潢瑴浯›挰㭭戠牯敤㩲渠湯㭥瀠摡楤杮›挰㭭氠湩ⵥ敨杩瑨›〱┰※慰敧戭敲歡戭晥牯㩥愠瑵㭯瀠条ⵥ牢慥⵫晡整㩲愠瑵≯ਾ❌獡潳楣瑡潩呁⁄畑牡⁴潍摮⁥⁡異汢썩₩畡洠楯⁳敤洠牡⁳〲㈱甠੮慲灰牯⁴湩楴畴썬⚩扮灳㨻술⚫扮灳䰻瑵潴獮挠湯牴⁥敬⁳摩꧃獥映畡獳獥ਮ慐癵敲썴ⲩ椠浭杩慲楴湯‬獡楳瑳湡瑡‬牦畡敤⸮☮扮灳㨻挠獡潳獮氠獥椊썤斩⁳敲ꟃ敵♳扮灳숻㲻啓㹐䄼䌠䅌卓∽摳潦瑯潮整湡≣丠䵁㵅猢晤潯湴瑯㍥湡≣䠠䕒㵆⌢摳潦瑯潮整猳浹㸢匼偕㌾⼼啓㹐⼼㹁⼼啓㹐㰮倯ਾ值䄠䥌乇䰽䙅⁔呓䱙㵅洢牡楧⵮潢瑴浯›挰㭭戠牯敤㩲渠湯㭥瀠摡楤杮›挰㭭氠湩ⵥ敨杩瑨›〱┰※慰敧戭敲歡戭晥牯㩥愠瑵㭯瀠条ⵥ牢慥⵫晡整㩲愠瑵≯ਾ敃搠捯浵湥⁴敭⁴湥쌠皩摩湥散搠獥猠瑩慵楴湯⁳썯₹慬洠獩ꣃ敲攠牆湡散攊瑳猠楴浧瑡獩꧃⹥䤠썤涩湯牴ⱥ쌠₠❬灡異⁩敤映楡獴猠慴楴瑳煩敵⁳牴ꣃੳ牰꧃楣⁳敤氠䤧华䕅攠⁴❤畡牴獥漠杲湡獩敭⁳景楦楣汥ⱳ氠⁡潴慴敬愊獢湥散搠⁥潦摮浥湥⁴敤挠獥愠晦物慭楴湯⁳湩楳楤略敳⁳畱⁩潳瑮攠瑮썲斩ੳ慤獮氠⁥畱瑯摩敩敤挠牥慴湩⁳馀湥牴ⵥ潮獵‮ꯂ渦獢㭰䤼䈾慥捵畯⁰敤挊潨敳⁳慦獵敳⁳潳瑮搠瑩獥猠牵氠愧獳獩慴慮ⱴ氠⁡牦畡敤猠捯慩敬‬敬ੳ꧃牴湡敧獲焠極挠썯璻牥楡湥⁴档牥쌠₠慬䘠慲据⹥⸮䔠汬獥椠獮慴汬湥⁴湵੥桲꧃潴楲畱⁥畱⁩楲煳敵搠⁥慭煲敵⁲敬⁳獥牰瑩⁳潰牵氠湯瑧浥獰☮扮灳숻઻⼼㹉湅瘠楯楣焠敵煬敵⁳硥浥汰獥㨠⼼㹐㰊⁐䱁䝉㵎䕌呆匠奔䕌∽慭杲湩琭灯›⸰挲㭭洠牡楧⵮潢瑴浯›挰㭭戠牯敤㩲渠湯㭥瀠摡楤杮›挰㭭氠湩ⵥ敨杩瑨›〱┰※慰敧戭敲歡戭晥牯㩥愠瑵㭯瀠条ⵥ牢慥⵫晡整㩲愠瑵≯ਾ䘼乏⁔佃佌㵒⌢㌳㌳㌳㸢䤼숾⚫扮灳主湯‬敬⁳慰癵敲⁳敮猠湯⁴慰⁳敤ੳ獡楳瑳꧃⹳䄠橵畯摲栧極‬潴瑵氠⁥潭摮⁥敮瀠牡楶湥⁴慰⁳ꃃ琠潲癵牥搠ੵ牴癡楡⹬䤠⁹⁡湥牴⁥牴楯⁳瑥挠湩ⁱ業汬潩獮搠⁥档듃敭牵⁳湥㈠㄰′湥䘊慲据ⱥ猠汥湯氠⁡慣썴枩牯敩挠湯楳썤犩꧃⹥䰠獥樠略敮⁳瑥氠獥栠扡瑩湡獴搊獥焠慵瑲敩獲猠湥楳汢獥猠湯⁴敬⁳汰獵搠꧃慦潶楲썳玩⠠潳牵散⁳਺⼼㹉⼼但呎㰾但呎䌠䱏剏∽〣〰㠰∰㰾偓乁䰠乁㵇稢硸㸢唼㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺戯瑩氮⽹䙊浓䕃㸢瑨灴⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯楢⹴祬䨯卆䍭≅㨾⼯⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯楢⹴祬䨯卆䍭≅戾瑩⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯楢⹴祬䨯卆䍭≅⸾⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯楢⹴祬䨯卆䍭≅氾㱹䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺戯瑩氮⽹䙊浓䕃㸢㰯䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺戯瑩氮⽹䙊浓䕃㸢䙊浓䕃⼼㹁⼼㹕⼼偓乁㰾䘯乏㹔䘼乏⁔佃佌㵒⌢㌳㌳㌳㸢䤼ਾ慰敧㌠ⴶ㜳㬠䐠剁卅‬湁污獹獥‬〲〱‬쉮グ㈷⸩渦獢㭰믂⼼㹉⼼但呎㰾倯ਾ值䄠䥌乇䰽䙅⁔呓䱙㵅洢牡楧⵮潴㩰〠㈮浣※慭杲湩戭瑯潴㩭〠浣※潢摲牥›潮敮※慰摤湩㩧〠浣※楬敮栭楥桧㩴ㄠ〰㬥瀠条ⵥ牢慥⵫敢潦敲›畡潴※慰敧戭敲歡愭瑦牥›畡潴㸢㰊但呎䌠䱏剏∽㌣㌳㌳∳㰾㹉ꯂ渦獢㭰潎Ɱ氠⁡牆湡散渠攧瑳瀠獡甠敤⁳慰獹搊䔧牵灯⁥畱⁩捡畣楥汬湥⁴敬瀠畬⁳❤浩業牧꧃⹳䔠〲〱‬慬瀠牡⁴敤ੳ数獲湯敮⁳浩業牧꧃獥猠牵氠⁡潰異慬楴湯琠瑯污⁥❳꧃敬慶瑩쌠₠਺畁牴捩敨⠠㘱┠Ⱙ匠썵撨⁥ㄨ‴⤥‬獅慰湧⁥ㄨ‴⤥‬觃慴獴唭楮⁳ㄨ″⤥ਬ汁敬慭湧⁥ㄨ″⤥‬牆湡散⠠ㄱ┠
胢₦猨畯捲⁥义䑅ਬ⼼㹉⼼但呎㰾但呎䌠䱏剏∽〣〰㠰∰㰾偓乁䰠乁㵇稢硸㸢唼㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺戯瑩氮⽹䭨儵灲㸢瑨灴⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯楢⹴祬栯㕋牑≰㨾⼯⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯楢⹴祬栯㕋牑≰戾瑩⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯楢⹴祬栯㕋牑≰⸾⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯楢⹴祬栯㕋牑≰氾㱹䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺戯瑩氮⽹䭨儵灲㸢㰯䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺戯瑩氮⽹䭨儵灲㸢䭨⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯楢⹴祬栯㕋牑≰㔾⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯楢⹴祬栯㕋牑≰儾灲⼼㹁⼼㹕⼼偓乁㰾䘯乏㹔䘼乏⁔佃佌㵒⌢㌳㌳㌳㸢䤼⤾☮扮灳숻㲻䤯㰾䘯乏㹔⼼㹐㰊⁐䱁䝉㵎䕌呆匠奔䕌∽慭杲湩琭灯›⸰挲㭭洠牡楧⵮潢瑴浯›挰㭭戠牯敤㩲渠湯㭥瀠摡楤杮›挰㭭氠湩ⵥ敨杩瑨›〱┰※慰敧戭敲歡戭晥牯㩥愠瑵㭯瀠条ⵥ牢慥⵫晡整㩲愠瑵≯ਾ䘼乏⁔佃佌㵒⌢㌳㌳㌳㸢䤼숾⚫扮灳主湯‬湵⁥慦業汬⁥畡删䅓渠⁥❳湥猠牯ੴ慰⁳業略⁸畱甧敮映浡汩敬瀠牥散慶瑮甠䵓䍉㬠丠湯‬敬⁳꧃牴湡敧獲渠੥数癵湥⁴慰⁳牰景瑩牥映捡汩浥湥⁴敤⁳業楮慭猠捯慩硵渦獢㭰※潎Ɱ氠獥刊浯⁳敮猠湯⁴楮搠獥映楡썮憩瑮ⱳ渠⁩敤⁳牦畡敤牵ⱳ渠⁩敤⁳牴捩敨牵ⱳꚀ渦獢㭰믂㰠䤯㰾䘯乏㹔䘼乏⁔佃佌㵒⌢㌳㌳㌳㸢敃瀠瑥瑩爠灡潰瑲搠੥畱瑡敲瀠条獥搠꧃潭瑮⁥湵⁥ꃃ甠敮琠畯整甠敮猠꧃楲⁥敤瀠牨獡獥焠極漠瑮瀊楲⁳潣灲⁳慤獮氠獥挠湯敶獲瑡潩獮搠⁥潣灭潴物⹳⼼但呎㰾倯ਾ值䄠䥌乇䰽䙅⁔呓䱙㵅洢牡楧⵮潢瑴浯›挰㭭戠牯敤㩲渠湯㭥瀠摡楤杮›挰㭭氠湩ⵥ敨杩瑨›〱┰※慰敧戭敲歡戭晥牯㩥愠瑵㭯瀠条ⵥ牢慥⵫晡整㩲愠瑵≯ਾ䈼㹒㰊倯ਾ值䄠䥌乇䰽䙅⁔呓䱙㵅洢牡楧⵮潢瑴浯›挰㭭戠牯敤㩲渠湯㭥瀠摡楤杮›挰㭭氠湩ⵥ敨杩瑨›〱┰※慰敧戭敲歡戭晥牯㩥愠瑵㭯瀠条ⵥ牢慥⵫晡整㩲愠瑵≯ਾ汉†敳扭敬洠污敨牵略敳敭瑮焠敵挠瑥整愠慮祬敳搠꧃牣癩⁥牴ꣃ⁳楢湥甠੮潭敤搠⁥数獮꧃⁥潦瑲爠꧃慰摮⁵慤獮氠⁡慓潶敩搠⁥散搠꧃畢⁴敤堠䥘ꣃ敭猊썩推敬‮썄暩湥牤⁥敳⁳数楴獴椠瑮꧃썲璪ⱳ氠畯牥甠慭썴犩慩楬浳੥꧃敬썶₩畡爠湡⁧敤爠汥杩潩潭敤湲ⱥ搠꧃楳湧牥搠獥戠畯獣쌭涩獩慳物獥搊⁥慬挠楲敳‬楬썢犩牥猠湯椠瑮汯꧃慲据ⱥ瘠楯楣氠獥椠灭꧃慲楴獦搠੥潮牴⁥整灭⹳⼼㹐㰊⁐䱁䝉㵎䕌呆匠奔䕌∽慭杲湩戭瑯潴㩭〠浣※潢摲牥›潮敮※慰摤湩㩧〠浣※楬敮栭楥桧㩴ㄠ〰㬥瀠条ⵥ牢慥⵫敢潦敲›畡潴※慰敧戭敲歡愭瑦牥›畡潴㸢倊畯瑲湡⁴慤獮氠獥倠祡⁳敤匠癡楯⁥慬洠獩ꣃ敲攠瑳氠ꃃ愠獵楳‮汉猠牥楡ੴ牥潲썮₩敤挠潲物⁥敬挠湯牴楡敲‮敌⁳潬敹獲攠潸扲瑩湡獴‬敬挠썯璻朊慲摮獩慳瑮搠⁵档畡晦条ⱥ搠⁵牴湡灳牯ⱴ搠⁥慬渠畯牲瑩牵ⱥ氠獥搊晩楦畣瑬꧃⁳敤映牯慭楴湯ⱳ氠獥搠晩썦犩湥散⁳敤猠污楡敲⁳›潴瑵氠੥潭摮⁥敮猠攧潳瑲瀠獡搠⁥慬洠꫃敭洠湡썩犨⹥⼼㹐㰊⁐䱁䝉㵎䕌呆匠奔䕌∽慭杲湩戭瑯潴㩭〠浣※潢摲牥›潮敮※慰摤湩㩧〠浣※楬敮栭楥桧㩴ㄠ〰㬥瀠条ⵥ牢慥⵫敢潦敲›畡潴※慰敧戭敲歡愭瑦牥›畡潴㸢㰊剂ਾ⼼㹐㰊⁐䱁䝉㵎䕌呆匠奔䕌∽慭杲湩戭瑯潴㩭〠浣※潢摲牥›潮敮※慰摤湩㩧〠浣※楬敮栭楥桧㩴ㄠ〰㬥瀠条ⵥ牢慥⵫敢潦敲›畡潴※慰敧戭敲歡愭瑦牥›畡潴㸢䄊挠瑥整쌠璩摵ⱥ椠獥⁴湩썴犩獥慳瑮搠攧畳数灲獯牥甠敮愠瑵敲渦獢㭰਺敌匠捥畯獲挠瑡潨楬畱⁥⁡異汢썩₩湥渠癯浥牢⁥〲ㄱ甠慲灰牯⁴污牡慭瑮椊瑮瑩汵꧃술⚫扮灳樻略敮ⱳ甠敮朠꧃썮犩瑡潩牰꧃慣物♥扮灳숻㲻啓㹐䄼䌠䅌卓∽摳潦瑯潮整湡≣丠䵁㵅猢晤潯湴瑯㑥湡≣䠠䕒㵆⌢摳潦瑯潮整猴浹㸢匼偕㐾⼼啓㹐⼼㹁⼼啓㹐ਮ湕瀠癡꧃搠湡⁳慬洠牡⁥潰牵挠湯牴摥物⁥慬瀠瑥瑩⁥桰慲敳쌠枩썯环整渦獢㭰਺ꯂ渦獢㭰敬⁳敪湵獥‬汩⁳敮瘠略敬瑮瀠畬⁳牴癡楡汬牥⸮☮扮灳숻⺻䌠੥敳潣摮搠捯浵湥⁴牰꧃楣敳渦獢㭰›ꯂ渦獢㭰㱌㹉獥樠略敮⁳畳楢獳湥⁴敤瀊敬湩映畯瑥氠⁡牣獩⁥꧃潣潮業畱⁥瑥猠捯慩敬‮汉⁳潳瑮瀠畬⁳楤汰듃썭玩ਬ汰獵焠慵楬楦꧃⁳畱⁥敬⁳썧溩꧃慲楴湯⁳牰꧃썣撩湥整ⱳ洠楡ੳ慰慲潤慸敬敭瑮瀠畬⁳牰꧃慣物獥‮汉⁳畣畭敬瑮琠畯⁳敬⁳楲煳敵⹳䤠獬搊癥慲敩瑮戠꧃썮暩捩敩⁲馀湵⁥瑡整瑮潩慰瑲捩汵썩犨⁥畳⁲湵挠牥慴湩渊浯牢⁥敤搠潲瑩⁳潣浭⁥慬映牯慭楴湯‬馀浥汰楯‬慬猠湡썴₩瑥氠੥潬敧敭瑮‬慭獩挠⁥馀獥⁴慰⁳敬挠獡‮汐獵搠甧敪湵⁥畳⁲楣煮瘠瑩猊畯⁳敬猠略汩搠⁥慰癵敲썴⺩渦獢㭰믂⼼㹉⼼㹐㰊⁐䱁䝉㵎䕌呆匠奔䕌∽慭杲湩戭瑯潴㩭〠浣※潢摲牥›潮敮※慰摤湩㩧〠浣※楬敮栭楥桧㩴ㄠ〰㬥瀠条ⵥ牢慥⵫敢潦敲›畡潴※慰敧戭敲歡愭瑦牥›畡潴㸢㰊剂ਾ⼼㹐㰊⁐䱁䝉㵎䕌呆匠奔䕌∽慭杲湩戭瑯潴㩭〠浣※潢摲牥›潮敮※慰摤湩㩧〠浣※楬敮栭楥桧㩴ㄠ〰㬥瀠条ⵥ牢慥⵫敢潦敲›畡潴※慰敧戭敲歡愭瑦牥›畡潴㸢䌊獥樠略敮ⱳ渠畯⁳敬⁳潶潹獮搠湡⁳敤⁳慣慲慶敮ⱳ猠牵氠獥瀠牡楫杮⁳敤渊獯猠慴楴湯⁳敤猠楫‬浥汰祯꧃⁳潣浭⁥牴癡楡汬略獲猠楡潳湮敩獲‬癡捥氊⁡牰꧃慣楲썴₩潣浭⁥敳汵栠牯穩湯‮潎獵攠潣湮楡獳湯⁳潴獵搠胢憙瑵敲ੳ畱⁩慧썬犨湥⁴慤獮渠瑯敲攠瑮畯慲敧‬潪杮慬瑮攠瑮敲瀠瑥瑩⁳潢汵瑯⁳瑥쌊璩摵獥쌠₠慲汬湯敧ⱳ挠牡瀠畯⁲慬洠楯摮敲瀠慬散‬敤朠潲⁳楤汰듃敭ੳ潳瑮愠橵畯摲栧極爠煥極ⱳ攠⁴潳癵湥⁴汩⁳敮猠晵楦敳瑮瀠獡℠⼼㹐㰊⁐䱁䝉㵎䕌呆匠奔䕌∽慭杲湩戭瑯潴㩭〠浣※潢摲牥›潮敮※慰摤湩㩧〠浣※楬敮栭楥桧㩴ㄠ〰㬥瀠条ⵥ牢慥⵫敢潦敲›畡潴※慰敧戭敲歡愭瑦牥›畡潴㸢숊⚫扮灳䰻⁥潭摮⁥꧃潶畬ⱥ氠獥樠略敮⁳潤癩湥⁴❳摡灡整♲扮灳℻믂攊瑮湥ⵤ⵴湯愠獵楳‮潃浭湥⁴❳摡灡整⁲潬獲畱⁥潴瑵攠瑳椠慮捣獥楳汢♥扮灳㨻氊⁥潬敧敭瑮愠慢摮湯썮₩ꃃ氠⁡灳꧃畣慬楴湯映湩湡楣ꣃ敲‬敬琠慲慶汩搊慲瑳煩敵敭瑮爠꧃畤瑩猠畯⁳❬晥敦⁴敤氠攧瑸썲涪⁥牰摯捵楴楶썴₩瑥搠獥搊꧃潬慣楬慳楴湯ⱳ瀠畯⁲敮瀠獡搠物⁥潳獵氠漧獢獥楳湯搠⁥❬灡썰璢搠ੵ慧湩渦獢㭰㰿倯ਾ值䄠䥌乇䰽䙅⁔呓䱙㵅洢牡楧⵮潢瑴浯›挰㭭戠牯敤㩲渠湯㭥瀠摡楤杮›挰㭭氠湩ⵥ敨杩瑨›〱┰※慰敧戭敲歡戭晥牯㩥愠瑵㭯瀠条ⵥ牢慥⵫晡整㩲愠瑵≯ਾ䈼㹒㰊倯ਾ值䄠䥌乇䰽䙅⁔呓䱙㵅洢牡楧⵮潢瑴浯›挰㭭戠牯敤㩲渠湯㭥瀠摡楤杮›挰㭭氠湩ⵥ敨杩瑨›〱┰※慰敧戭敲歡戭晥牯㩥愠瑵㭯瀠条ⵥ牢慥⵫晡整㩲愠瑵≯ਾ敃㘠洠楡㈠㄰ⰲ氠獥匠癡祯牡獤漠瑮瘠瑯꧃攠慭潪楲썴₩潰牵氠⁥牰꧃楳敤瑮猊牯慴瑮匼偕㰾⁁䱃十㵓猢晤潯湴瑯慥据•䅎䕍∽摳潦瑯潮整愵据•剈䙅∽猣晤潯湴瑯㕥祳≭㰾啓㹐㰵匯偕㰾䄯㰾匯偕⸾䌊牥整ⱳ爠敩❤꧃潴湮湡ⱴ渠瑯敲爠꧃楧湯瀠湥档⁥敤異獩氠湯瑧浥獰쌠ઠ牤楯整‮潐牵慴瑮‬慳琠慲楤楴湯瀠汯瑩煩敵挠牯敲灳湯慤瑩樠獵畱쌧ઠ牰꧃敳瑮瀠楲据灩污浥湥⁴ꃃ甠散瑮敲搠潲瑩焠敵氠漧潮浭牥楡⁴慤獮搊愧瑵敲⁳慰獹술⚫扮灳搻꧃潭牣瑡敩挠牨꧃楴湥敮渦獢㭰믂‮敄異獩氊湯瑧浥獰搠꧃썪Ⲡ攠⁴汰獵椠瑮湥楳敶敭瑮搠牵湡⁴散瑴⁥慣灭条敮쌊沩捥潴慲敬‬楎潣慬⁳慓歲穯⁹慰⁲敳⁳桰慲敳⁳牢瑵污獥‬❳獥ੴ慬杲浥湥⁴썤涩牡畱꧃搠甧楤捳畯獲搠⁥ꯂ渦獢㭰档牡瑩꧃渦獢㭰믂‬❣獥ੴ敬洠楯獮焠敵氠漧異獩敳搠物♥扮灳℻匠楴浧瑡獩湡⁴敬⁳敪湵獥‬敬ੳ慳獮攭灭潬獩攠⁴敬⁳浩業牧꧃ⱳ搠꧃潰瑲湡⁴敬⁳潒獭瀠牡䌠慨瑲牥ੳ湥楴牥ⱳ爠꧃畤獩湡⁴慬瀠汯捩⁥敤瀠潲楸業썴₩潰牵氠楡獳牥洊捡楨癡꧃楬畱浥湥⁴敳搠꧃敶潬灰牥氠胢榙獮꧃畣楲썴ⲩ洠湡灩汵湡⁴敬ੳ異獬潩獮氠獥瀠畬⁳牰浩楡敲⁳慤獮挠牥慴湩獥漠捣獡潩獮挠浯敭氠牯⁳敤氊愧晦楡敲䴠牥桡‮敌琠畯⁴癡捥氠愧灰極搠獥洠꧃楤獡搠⁥慭獳ⱥ搠湯⁴潳੮潭癵浥湥⁴潰楬楴畱⁥⁡畳瀠敲摮敲攠牧湡敤瀠牡楴⁥敬挠湯牴듃敬‮畁瀊畬⁳牰景湯⁤敤渠獯瘠污썬斩ⱳ氠獥愠썬憩⁳敤氠⁡썴沩꧃楶楳湯渠浵꧃楲畱੥癡楡湥⁴꧃썴₩썲玩汯獵쌠₠整灭ⱳ樠獵整愠慶瑮氠獥쌠沩捥楴湯⁳㰡倯ਾ值䄠䥌乇䰽䙅⁔呓䱙㵅洢牡楧⵮潢瑴浯›挰㭭戠牯敤㩲渠湯㭥瀠摡楤杮›挰㭭氠湩ⵥ敨杩瑨›〱┰※慰敧戭敲歡戭晥牯㩥愠瑵㭯瀠条ⵥ牢慥⵫晡整㩲愠瑵≯ਾ❓汩猠牥楡⁴楳灭楬瑳⁥❤晡楦浲牥焠敵琠畯⁴❬꧃敬瑣牯瑡搠⁥慓歲穯੹❳摩湥楴楦⁥ꃃ挠瑥整爠써璩牯煩敵搠꧃潮据꧃⁥慰⁲敬爠灡潰瑲搠䄧䑔儊慵瑲䴠湯敤‬湯瀠略⁴썮憩浮楯獮挠湯瑳瑡牥焠❵湵⁥慰瑲椠灭牯慴瑮⁥੡潦摮꧃猠湯挠潨硩攠⁴数瑵쌠璪敲洠꫃敭猠獥挠湯楶瑣潩獮搠湡⁳敬映畬⁸敤挊獥瀠瑥瑩獥瀠牨獡獥映畡獳獥攠⁴慭楬瑮湥楴湯썮斩⹳⼼㹐㰊⁐䱁䝉㵎䕌呆匠奔䕌∽慭杲湩戭瑯潴㩭〠浣※潢摲牥›潮敮※慰摤湩㩧〠浣※楬敮栭楥桧㩴ㄠ〰㬥瀠条ⵥ牢慥⵫敢潦敲›畡潴※慰敧戭敲歡愭瑦牥›畡潴㸢倊瑥瑩⁥潣獮汯瑡潩Ɱ漠潮整慲焠敵瘠獩쌠₠楶⁳敤㈠〰ⰷ挠瑥整猠牴瑡꧃楧੥畡慲焠慵摮洠꫃敭映楡⁴数摲敲쌠₠楎潣慬⁳慓歲穯⁹湥倠祡⁳敤匠癡楯⁥〲㘊㐱瘠楯⁸楶⁳ꃃ瘠獩搠獥쌠沩捥楴湯⁳敤㈠〰ⰷ愠潬獲焠敵搠湡⁳散瑴⁥썭涪੥썰犩潩敤‬敬⁳敤硵搠꧃慰瑲浥湥獴漠瑮琠瑯污獩꧃甠敮愠杵敭瑮瑡潩敤㐠ਲ〵‱潶慴瑮⹳⼼㹐㰊⁐䱁䝉㵎䕌呆匠奔䕌∽慭杲湩戭瑯潴㩭〠浣※潢摲牥›潮敮※慰摤湩㩧〠浣※楬敮栭楥桧㩴ㄠ〰㬥瀠条ⵥ牢慥⵫敢潦敲›畡潴※慰敧戭敲歡愭瑦牥›畡潴㸢㰊剂ਾ⼼㹐㰊⁐䱁䝉㵎䕌呆匠奔䕌∽慭杲湩戭瑯潴㩭〠浣※潢摲牥›潮敮※慰摤湩㩧〠浣※楬敮栭楥桧㩴ㄠ〰㬥瀠条ⵥ牢慥⵫敢潦敲›畡潴※慰敧戭敲歡愭瑦牥›畡潴㸢伊潣灭整戠慥捵畯⁰敤猠浯敭獴搠湡⁳潮牴⁥敢汬⁥썲枩潩♮扮灳㨻氠獥栊畡整⁳潭瑮条敮⁳湥敮杩꧃獥‬潴瑵愠瑵湡⁴畱⁥敬⁳敲潣摲⁳敤⁳牰硩搠੥❬浩潭楢楬牥‬敬⁳楰獣搠⁥潰汬瑵潩瑥氠獥猠浵畭獭搠獥搠晩썦犩湥散ੳ潳楣污獥‮䔠散瑴⁥湡썮斩搠⁵牴捩湥整慮物⁥敤氠⁡慮獩慳据⁥敤刊畯獳慥Ⱶ椠獥⁴湵⁥獡散獮潩慤獮氠煡敵汬⁥潮獵搠癥湯⁳潮獵爊꧃湥慧敧⁲›散汬⁥敤氠쌧沩꧃慶楴湯搠⁥潮⁳潣獮楣湥散⹳䰠獥匠癡祯牡獤猊畡潲瑮椭獬爠浥湯整⁲慬瀠湥整渦獢㭰㰿倯ਾ值䄠䥌乇䰽䙅⁔呓䱙㵅洢牡楧⵮潢瑴浯›挰㭭戠牯敤㩲渠湯㭥瀠摡楤杮›挰㭭氠湩ⵥ敨杩瑨›〱┰㸢㰊剂ਾ⼼㹐㰊⁐䱁䝉㵎䕌呆匠奔䕌∽慭杲湩戭瑯潴㩭〠浣※潢摲牥›潮敮※慰摤湩㩧〠浣※楬敮栭楥桧㩴ㄠ〰∥ਾ䈼㹒㰊倯ਾ值䄠䥌乇䰽䙅⁔呓䱙㵅洢牡楧⵮潢瑴浯›挰㭭戠牯敤㩲渠湯㭥瀠摡楤杮›挰㭭氠湩ⵥ敨杩瑨›〱┰㸢㰊剂ਾ⼼㹐㰊⁐䱁䝉㵎䥒䡇⁔呓䱙㵅洢牡楧⵮潢瑴浯›挰㭭戠牯敤㩲渠湯㭥瀠摡楤杮›挰㭭氠湩ⵥ敨杩瑨›〱┰㸢䰊畡敲瑮䈠佌䑎婁⼼㹐㰊䥄⁖䑉∽摳潦瑯潮整∱ਾ㰉⁐䱁䝉㵎䕌呆匠奔䕌∽慭杲湩戭瑯潴㩭〠浣※潢摲牥›潮敮※慰摤湩㩧〠浣※楬敮栭楥桧㩴ㄠ〰㬥瀠条ⵥ牢慥⵫敢潦敲›畡潴※慰敧戭敲歡愭瑦牥›畡潴㸢ऊ䄼䌠䅌卓∽摳潦瑯潮整祳≭丠䵁㵅猢晤潯湴瑯ㅥ祳≭䠠䕒㵆⌢摳潦瑯潮整愱据㸢㰱䄯㰾但呎匠婉㵅㸲䤼ਾ㰉䤯㰾䘯乏㹔䘼乏⁔䥓䕚㈽㰾㹉⹊䨭‮潒獵敳畡‬潃普獥楳湯ⱳ氠癩敲嘠ਬ瀉㐱㰴䤯㰾䘯乏㹔⼼㹐㰊䐯噉ਾ䐼噉䤠㵄猢晤潯湴瑯㉥㸢ऊ值䄠䥌乇䰽䙅⁔呓䱙㵅洢牡楧⵮潢瑴浯›挰㭭戠牯敤㩲渠湯㭥瀠摡楤杮›挰㭭氠湩ⵥ敨杩瑨›〱┰※慰敧戭敲歡戭晥牯㩥愠瑵㭯瀠条ⵥ牢慥⵫晡整㩲愠瑵≯ਾ㰉⁁䱃十㵓猢晤潯湴瑯獥浹•䅎䕍∽摳潦瑯潮整猲浹•剈䙅∽猣晤潯湴瑯㉥湡≣㈾⼼㹁䘼乏⁔䥓䕚㈽㰾㹉ऊ匠楡瑮䘭慲썮澧獩搠⁥慓敬ⱳ䰠瑥牴♥扮灳搻⁵㐱漠瑣扯敲ㄠ〶‴ꃃऊ慓湩整䨭慥湮⁥敤䌠慨瑮污⼼㹉⼼但呎㰾倯ਾ⼼䥄㹖㰊䥄⁖䑉∽摳潦瑯潮整∳ਾ㰉⁐䱁䝉㵎䕌呆匠奔䕌∽慭杲湩氭晥㩴〠㔮浣※整瑸椭摮湥㩴ⴠ⸰挵㭭洠牡楧⵮潢瑴浯›挰㭭戠牯敤㩲渠湯㭥瀠摡楤杮›挰㭭氠湩ⵥ敨杩瑨›〱┰※慰敧戭敲歡戭晥牯㩥愠瑵㭯瀠条ⵥ牢慥⵫晡整㩲愠瑵≯ਾ㰉⁁䱃十㵓猢晤潯湴瑯獥浹•䅎䕍∽摳潦瑯潮整猳浹•剈䙅∽猣晤潯湴瑯㍥湡≣㌾⼼㹁䘼乏⁔佃佌㵒⌢㌳㌳㌳㸢匼䅐⁎呓䱙㵅琢硥⵴敤潣慲楴湯›潮敮㸢䘼乏⁔䥓䕚㈽㰾㹉匼䅐⁎呓䱙㵅昢湯⵴敷杩瑨›潮浲污㸢獁潳楣瑡潩੮䄉䑔儠慵瑲䴠湯敤‮慒灰牯⁴楤灳湯扩敬쌠ઠ㰉匯䅐㹎⼼㹉⼼但呎㰾匯䅐㹎⼼但呎㰾但呎䌠䱏剏∽〣〰㠰∰㰾偓乁䰠乁㵇稢硸㸢唼㰾偓乁匠奔䕌∽整瑸搭捥牯瑡潩㩮渠湯≥㰾但呎匠婉㵅㸲匼䅐⁎呓䱙㵅昢湯⵴瑳汹㩥渠牯慭≬㰾偓乁匠奔䕌∽潦瑮眭楥桧㩴渠牯慭≬㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺眯睷愮摴焭慵瑲潭摮⹥牦䰯獥椭敤獥昭畡獳獥挭ⵡ畳晦瑩㸢瑨灴⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷瑡ⵤ畱牡浴湯敤昮⽲敌⵳摩敥⵳慦獵敳⵳慣猭晵楦≴㨾⼯⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷瑡ⵤ畱牡浴湯敤昮⽲敌⵳摩敥⵳慦獵敳⵳慣猭晵楦≴眾睷⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷瑡ⵤ畱牡浴湯敤昮⽲敌⵳摩敥⵳慦獵敳⵳慣猭晵楦≴⸾⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷瑡ⵤ畱牡浴湯敤昮⽲敌⵳摩敥⵳慦獵敳⵳慣猭晵楦≴愾摴⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷瑡ⵤ畱牡浴湯敤昮⽲敌⵳摩敥⵳慦獵敳⵳慣猭晵楦≴ⴾ⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷瑡ⵤ畱牡浴湯敤昮⽲敌⵳摩敥⵳慦獵敳⵳慣猭晵楦≴焾慵瑲潭摮㱥䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺眯睷愮摴焭慵瑲潭摮⹥牦䰯獥椭敤獥昭畡獳獥挭ⵡ畳晦瑩㸢㰮䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺眯睷愮摴焭慵瑲潭摮⹥牦䰯獥椭敤獥昭畡獳獥挭ⵡ畳晦瑩㸢牦⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷瑡ⵤ畱牡浴湯敤昮⽲敌⵳摩敥⵳慦獵敳⵳慣猭晵楦≴⼾⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷瑡ⵤ畱牡浴湯敤昮⽲敌⵳摩敥⵳慦獵敳⵳慣猭晵楦≴䰾獥⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷瑡ⵤ畱牡浴湯敤昮⽲敌⵳摩敥⵳慦獵敳⵳慣猭晵楦≴ⴾ⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷瑡ⵤ畱牡浴湯敤昮⽲敌⵳摩敥⵳慦獵敳⵳慣猭晵楦≴椾敤獥⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷瑡ⵤ畱牡浴湯敤昮⽲敌⵳摩敥⵳慦獵敳⵳慣猭晵楦≴ⴾ⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷瑡ⵤ畱牡浴湯敤昮⽲敌⵳摩敥⵳慦獵敳⵳慣猭晵楦≴显畡獳獥⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷瑡ⵤ畱牡浴湯敤昮⽲敌⵳摩敥⵳慦獵敳⵳慣猭晵楦≴ⴾ⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷瑡ⵤ畱牡浴湯敤昮⽲敌⵳摩敥⵳慦獵敳⵳慣猭晵楦≴挾㱡䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺眯睷愮摴焭慵瑲潭摮⹥牦䰯獥椭敤獥昭畡獳獥挭ⵡ畳晦瑩㸢㰭䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺眯睷愮摴焭慵瑲潭摮⹥牦䰯獥椭敤獥昭畡獳獥挭ⵡ畳晦瑩㸢畳晦瑩⼼㹁⼼偓乁㰾匯䅐㹎⼼但呎㰾匯䅐㹎⼼㹕⼼偓乁㰾䘯乏㹔⼼㹐㰊䐯噉ਾ䐼噉䤠㵄猢晤潯湴瑯㑥㸢ऊ值䄠䥌乇䰽䙅⁔呓䱙㵅洢牡楧⵮潢瑴浯›挰㭭戠牯敤㩲渠湯㭥瀠摡楤杮›挰㭭氠湩ⵥ敨杩瑨›〱┰※慰敧戭敲歡戭晥牯㩥愠瑵㭯瀠条ⵥ牢慥⵫晡整㩲愠瑵≯ਾ㰉⁁䱃十㵓猢晤潯湴瑯獥浹•䅎䕍∽摳潦瑯潮整猴浹•剈䙅∽猣晤潯湴瑯㑥湡≣㐾⼼㹁ऊऊ䘼乏⁔佃佌㵒⌢〰〰〸㸢匼䅐⁎䅌䝎∽硺≸㰾㹕䘼乏⁔䥓䕚㈽㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺眯睷献捥畯獲挭瑡潨楬畱⹥牯⽧捡畴污瑩⽥慬瀭敲慣楲整琭畯档ⵥ畡獳⵩敬⵳敪湵獥ㄬ㐰ㄳ栮浴≬栾瑴㱰䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺眯睷献捥畯獲挭瑡潨楬畱⹥牯⽧捡畴污瑩⽥慬瀭敲慣楲整琭畯档ⵥ畡獳⵩敬⵳敪湵獥ㄬ㐰ㄳ栮浴≬㨾⼯⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷敳潣牵⵳慣桴汯煩敵漮杲愯瑣慵楬整氯ⵡ牰捥牡瑩ⵥ潴捵敨愭獵楳氭獥樭略敮ⱳ〱㌴⸱瑨汭㸢睷㱷䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺眯睷献捥畯獲挭瑡潨楬畱⹥牯⽧捡畴污瑩⽥慬瀭敲慣楲整琭畯档ⵥ畡獳⵩敬⵳敪湵獥ㄬ㐰ㄳ栮浴≬⸾⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷敳潣牵⵳慣桴汯煩敵漮杲愯瑣慵楬整氯ⵡ牰捥牡瑩ⵥ潴捵敨愭獵楳氭獥樭略敮ⱳ〱㌴⸱瑨汭㸢敳潣牵㱳䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺眯睷献捥畯獲挭瑡潨楬畱⹥牯⽧捡畴污瑩⽥慬瀭敲慣楲整琭畯档ⵥ畡獳⵩敬⵳敪湵獥ㄬ㐰ㄳ栮浴≬ⴾ⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷敳潣牵⵳慣桴汯煩敵漮杲愯瑣慵楬整氯ⵡ牰捥牡瑩ⵥ潴捵敨愭獵楳氭獥樭略敮ⱳ〱㌴⸱瑨汭㸢慣桴汯煩敵⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷敳潣牵⵳慣桴汯煩敵漮杲愯瑣慵楬整氯ⵡ牰捥牡瑩ⵥ潴捵敨愭獵楳氭獥樭略敮ⱳ〱㌴⸱瑨汭㸢㰮䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺眯睷献捥畯獲挭瑡潨楬畱⹥牯⽧捡畴污瑩⽥慬瀭敲慣楲整琭畯档ⵥ畡獳⵩敬⵳敪湵獥ㄬ㐰ㄳ栮浴≬漾杲⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷敳潣牵⵳慣桴汯煩敵漮杲愯瑣慵楬整氯ⵡ牰捥牡瑩ⵥ潴捵敨愭獵楳氭獥樭略敮ⱳ〱㌴⸱瑨汭㸢㰯䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺眯睷献捥畯獲挭瑡潨楬畱⹥牯⽧捡畴污瑩⽥慬瀭敲慣楲整琭畯档ⵥ畡獳⵩敬⵳敪湵獥ㄬ㐰ㄳ栮浴≬愾瑣慵楬整⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷敳潣牵⵳慣桴汯煩敵漮杲愯瑣慵楬整氯ⵡ牰捥牡瑩ⵥ潴捵敨愭獵楳氭獥樭略敮ⱳ〱㌴⸱瑨汭㸢㰯䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺眯睷献捥畯獲挭瑡潨楬畱⹥牯⽧捡畴污瑩⽥慬瀭敲慣楲整琭畯档ⵥ畡獳⵩敬⵳敪湵獥ㄬ㐰ㄳ栮浴≬氾㱡䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺眯睷献捥畯獲挭瑡潨楬畱⹥牯⽧捡畴污瑩⽥慬瀭敲慣楲整琭畯档ⵥ畡獳⵩敬⵳敪湵獥ㄬ㐰ㄳ栮浴≬ⴾ⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷敳潣牵⵳慣桴汯煩敵漮杲愯瑣慵楬整氯ⵡ牰捥牡瑩ⵥ潴捵敨愭獵楳氭獥樭略敮ⱳ〱㌴⸱瑨汭㸢牰捥牡瑩㱥䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺眯睷献捥畯獲挭瑡潨楬畱⹥牯⽧捡畴污瑩⽥慬瀭敲慣楲整琭畯档ⵥ畡獳⵩敬⵳敪湵獥ㄬ㐰ㄳ栮浴≬ⴾ⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷敳潣牵⵳慣桴汯煩敵漮杲愯瑣慵楬整氯ⵡ牰捥牡瑩ⵥ潴捵敨愭獵楳氭獥樭略敮ⱳ〱㌴⸱瑨汭㸢潴捵敨⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷敳潣牵⵳慣桴汯煩敵漮杲愯瑣慵楬整氯ⵡ牰捥牡瑩ⵥ潴捵敨愭獵楳氭獥樭略敮ⱳ〱㌴⸱瑨汭㸢㰭䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺眯睷献捥畯獲挭瑡潨楬畱⹥牯⽧捡畴污瑩⽥慬瀭敲慣楲整琭畯档ⵥ畡獳⵩敬⵳敪湵獥ㄬ㐰ㄳ栮浴≬愾獵楳⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷敳潣牵⵳慣桴汯煩敵漮杲愯瑣慵楬整氯ⵡ牰捥牡瑩ⵥ潴捵敨愭獵楳氭獥樭略敮ⱳ〱㌴⸱瑨汭㸢㰭䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺眯睷献捥畯獲挭瑡潨楬畱⹥牯⽧捡畴污瑩⽥慬瀭敲慣楲整琭畯档ⵥ畡獳⵩敬⵳敪湵獥ㄬ㐰ㄳ栮浴≬氾獥⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷敳潣牵⵳慣桴汯煩敵漮杲愯瑣慵楬整氯ⵡ牰捥牡瑩ⵥ潴捵敨愭獵楳氭獥樭略敮ⱳ〱㌴⸱瑨汭㸢㰭䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺眯睷献捥畯獲挭瑡潨楬畱⹥牯⽧捡畴污瑩⽥慬瀭敲慣楲整琭畯档ⵥ畡獳⵩敬⵳敪湵獥ㄬ㐰ㄳ栮浴≬樾略敮㱳䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺眯睷献捥畯獲挭瑡潨楬畱⹥牯⽧捡畴污瑩⽥慬瀭敲慣楲整琭畯档ⵥ畡獳⵩敬⵳敪湵獥ㄬ㐰ㄳ栮浴≬ⰾ〱㌴⸱⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷敳潣牵⵳慣桴汯煩敵漮杲愯瑣慵楬整氯ⵡ牰捥牡瑩ⵥ潴捵敨愭獵楳氭獥樭略敮ⱳ〱㌴⸱瑨汭㸢瑨汭⼼㹁⼼但呎㰾唯㰾匯䅐㹎⼼但呎㰾但呎匠婉㵅㸲䈼㹒潶物ऊ畡獳⁩❬牡楴汣♥扮灳㨻ऊ⼼但呎㰾但呎䌠䱏剏∽〣〰㠰∰㰾偓乁䰠乁㵇稢硸㸢唼㰾但呎匠婉㵅㸲䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷敬潭摮⹥牦猯捯敩整愯瑲捩敬㈯㄰⼱ㄱ〯⼸敬⵳敪湵獥猭湯⵴敬⵳汰獵琭畯档獥瀭牡氭ⵡ慰癵敲整猭汥湯氭ⵥ敳潣牵⵳慣桴汯煩敵ㅟ〶㈰㔵㍟㈲⸴瑨汭㸢瑨灴⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷敬潭摮⹥牦猯捯敩整愯瑲捩敬㈯㄰⼱ㄱ〯⼸敬⵳敪湵獥猭湯⵴敬⵳汰獵琭畯档獥瀭牡氭ⵡ慰癵敲整猭汥湯氭ⵥ敳潣牵⵳慣桴汯煩敵ㅟ〶㈰㔵㍟㈲⸴瑨汭㸢⼺㰯䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺眯睷氮浥湯敤昮⽲潳楣瑥⽥牡楴汣⽥〲ㄱㄯ⼱㠰氯獥樭略敮⵳潳瑮氭獥瀭畬⵳潴捵敨⵳慰⵲慬瀭畡牶瑥ⵥ敳潬⵮敬猭捥畯獲挭瑡潨楬畱彥㘱〰㔲張㈳㐲栮浴≬眾睷⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷敬潭摮⹥牦猯捯敩整愯瑲捩敬㈯㄰⼱ㄱ〯⼸敬⵳敪湵獥猭湯⵴敬⵳汰獵琭畯档獥瀭牡氭ⵡ慰癵敲整猭汥湯氭ⵥ敳潣牵⵳慣桴汯煩敵ㅟ〶㈰㔵㍟㈲⸴瑨汭㸢㰮䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺眯睷氮浥湯敤昮⽲潳楣瑥⽥牡楴汣⽥〲ㄱㄯ⼱㠰氯獥樭略敮⵳潳瑮氭獥瀭畬⵳潴捵敨⵳慰⵲慬瀭畡牶瑥ⵥ敳潬⵮敬猭捥畯獲挭瑡潨楬畱彥㘱〰㔲張㈳㐲栮浴≬氾浥湯敤⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷敬潭摮⹥牦猯捯敩整愯瑲捩敬㈯㄰⼱ㄱ〯⼸敬⵳敪湵獥猭湯⵴敬⵳汰獵琭畯档獥瀭牡氭ⵡ慰癵敲整猭汥湯氭ⵥ敳潣牵⵳慣桴汯煩敵ㅟ〶㈰㔵㍟㈲⸴瑨汭㸢㰮䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺眯睷氮浥湯敤昮⽲潳楣瑥⽥牡楴汣⽥〲ㄱㄯ⼱㠰氯獥樭略敮⵳潳瑮氭獥瀭畬⵳潴捵敨⵳慰⵲慬瀭畡牶瑥ⵥ敳潬⵮敬猭捥畯獲挭瑡潨楬畱彥㘱〰㔲張㈳㐲栮浴≬显㱲䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺眯睷氮浥湯敤昮⽲潳楣瑥⽥牡楴汣⽥〲ㄱㄯ⼱㠰氯獥樭略敮⵳潳瑮氭獥瀭畬⵳潴捵敨⵳慰⵲慬瀭畡牶瑥ⵥ敳潬⵮敬猭捥畯獲挭瑡潨楬畱彥㘱〰㔲張㈳㐲栮浴≬⼾⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷敬潭摮⹥牦猯捯敩整愯瑲捩敬㈯㄰⼱ㄱ〯⼸敬⵳敪湵獥猭湯⵴敬⵳汰獵琭畯档獥瀭牡氭ⵡ慰癵敲整猭汥湯氭ⵥ敳潣牵⵳慣桴汯煩敵ㅟ〶㈰㔵㍟㈲⸴瑨汭㸢潳楣瑥㱥䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺眯睷氮浥湯敤昮⽲潳楣瑥⽥牡楴汣⽥〲ㄱㄯ⼱㠰氯獥樭略敮⵳潳瑮氭獥瀭畬⵳潴捵敨⵳慰⵲慬瀭畡牶瑥ⵥ敳潬⵮敬猭捥畯獲挭瑡潨楬畱彥㘱〰㔲張㈳㐲栮浴≬⼾⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷敬潭摮⹥牦猯捯敩整愯瑲捩敬㈯㄰⼱ㄱ〯⼸敬⵳敪湵獥猭湯⵴敬⵳汰獵琭畯档獥瀭牡氭ⵡ慰癵敲整猭汥湯氭ⵥ敳潣牵⵳慣桴汯煩敵ㅟ〶㈰㔵㍟㈲⸴瑨汭㸢牡楴汣㱥䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺眯睷氮浥湯敤昮⽲潳楣瑥⽥牡楴汣⽥〲ㄱㄯ⼱㠰氯獥樭略敮⵳潳瑮氭獥瀭畬⵳潴捵敨⵳慰⵲慬瀭畡牶瑥ⵥ敳潬⵮敬猭捥畯獲挭瑡潨楬畱彥㘱〰㔲張㈳㐲栮浴≬⼾〲ㄱㄯ⼱㠰㰯䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺眯睷氮浥湯敤昮⽲潳楣瑥⽥牡楴汣⽥〲ㄱㄯ⼱㠰氯獥樭略敮⵳潳瑮氭獥瀭畬⵳潴捵敨⵳慰⵲慬瀭畡牶瑥ⵥ敳潬⵮敬猭捥畯獲挭瑡潨楬畱彥㘱〰㔲張㈳㐲栮浴≬氾獥⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷敬潭摮⹥牦猯捯敩整愯瑲捩敬㈯㄰⼱ㄱ〯⼸敬⵳敪湵獥猭湯⵴敬⵳汰獵琭畯档獥瀭牡氭ⵡ慰癵敲整猭汥湯氭ⵥ敳潣牵⵳慣桴汯煩敵ㅟ〶㈰㔵㍟㈲⸴瑨汭㸢㰭䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺眯睷氮浥湯敤昮⽲潳楣瑥⽥牡楴汣⽥〲ㄱㄯ⼱㠰氯獥樭略敮⵳潳瑮氭獥瀭畬⵳潴捵敨⵳慰⵲慬瀭畡牶瑥ⵥ敳潬⵮敬猭捥畯獲挭瑡潨楬畱彥㘱〰㔲張㈳㐲栮浴≬樾略敮㱳䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺眯睷氮浥湯敤昮⽲潳楣瑥⽥牡楴汣⽥〲ㄱㄯ⼱㠰氯獥樭略敮⵳潳瑮氭獥瀭畬⵳潴捵敨⵳慰⵲慬瀭畡牶瑥ⵥ敳潬⵮敬猭捥畯獲挭瑡潨楬畱彥㘱〰㔲張㈳㐲栮浴≬ⴾ⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷敬潭摮⹥牦猯捯敩整愯瑲捩敬㈯㄰⼱ㄱ〯⼸敬⵳敪湵獥猭湯⵴敬⵳汰獵琭畯档獥瀭牡氭ⵡ慰癵敲整猭汥湯氭ⵥ敳潣牵⵳慣桴汯煩敵ㅟ〶㈰㔵㍟㈲⸴瑨汭㸢潳瑮⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷敬潭摮⹥牦猯捯敩整愯瑲捩敬㈯㄰⼱ㄱ〯⼸敬⵳敪湵獥猭湯⵴敬⵳汰獵琭畯档獥瀭牡氭ⵡ慰癵敲整猭汥湯氭ⵥ敳潣牵⵳慣桴汯煩敵ㅟ〶㈰㔵㍟㈲⸴瑨汭㸢㰭䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺眯睷氮浥湯敤昮⽲潳楣瑥⽥牡楴汣⽥〲ㄱㄯ⼱㠰氯獥樭略敮⵳潳瑮氭獥瀭畬⵳潴捵敨⵳慰⵲慬瀭畡牶瑥ⵥ敳潬⵮敬猭捥畯獲挭瑡潨楬畱彥㘱〰㔲張㈳㐲栮浴≬氾獥⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷敬潭摮⹥牦猯捯敩整愯瑲捩敬㈯㄰⼱ㄱ〯⼸敬⵳敪湵獥猭湯⵴敬⵳汰獵琭畯档獥瀭牡氭ⵡ慰癵敲整猭汥湯氭ⵥ敳潣牵⵳慣桴汯煩敵ㅟ〶㈰㔵㍟㈲⸴瑨汭㸢㰭䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺眯睷氮浥湯敤昮⽲潳楣瑥⽥牡楴汣⽥〲ㄱㄯ⼱㠰氯獥樭略敮⵳潳瑮氭獥瀭畬⵳潴捵敨⵳慰⵲慬瀭畡牶瑥ⵥ敳潬⵮敬猭捥畯獲挭瑡潨楬畱彥㘱〰㔲張㈳㐲栮浴≬瀾畬㱳䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺眯睷氮浥湯敤昮⽲潳楣瑥⽥牡楴汣⽥〲ㄱㄯ⼱㠰氯獥樭略敮⵳潳瑮氭獥瀭畬⵳潴捵敨⵳慰⵲慬瀭畡牶瑥ⵥ敳潬⵮敬猭捥畯獲挭瑡潨楬畱彥㘱〰㔲張㈳㐲栮浴≬ⴾ⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷敬潭摮⹥牦猯捯敩整愯瑲捩敬㈯㄰⼱ㄱ〯⼸敬⵳敪湵獥猭湯⵴敬⵳汰獵琭畯档獥瀭牡氭ⵡ慰癵敲整猭汥湯氭ⵥ敳潣牵⵳慣桴汯煩敵ㅟ〶㈰㔵㍟㈲⸴瑨汭㸢潴捵敨㱳䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺眯睷氮浥湯敤昮⽲潳楣瑥⽥牡楴汣⽥〲ㄱㄯ⼱㠰氯獥樭略敮⵳潳瑮氭獥瀭畬⵳潴捵敨⵳慰⵲慬瀭畡牶瑥ⵥ敳潬⵮敬猭捥畯獲挭瑡潨楬畱彥㘱〰㔲張㈳㐲栮浴≬ⴾ⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷敬潭摮⹥牦猯捯敩整愯瑲捩敬㈯㄰⼱ㄱ〯⼸敬⵳敪湵獥猭湯⵴敬⵳汰獵琭畯档獥瀭牡氭ⵡ慰癵敲整猭汥湯氭ⵥ敳潣牵⵳慣桴汯煩敵ㅟ〶㈰㔵㍟㈲⸴瑨汭㸢慰㱲䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺眯睷氮浥湯敤昮⽲潳楣瑥⽥牡楴汣⽥〲ㄱㄯ⼱㠰氯獥樭略敮⵳潳瑮氭獥瀭畬⵳潴捵敨⵳慰⵲慬瀭畡牶瑥ⵥ敳潬⵮敬猭捥畯獲挭瑡潨楬畱彥㘱〰㔲張㈳㐲栮浴≬ⴾ⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷敬潭摮⹥牦猯捯敩整愯瑲捩敬㈯㄰⼱ㄱ〯⼸敬⵳敪湵獥猭湯⵴敬⵳汰獵琭畯档獥瀭牡氭ⵡ慰癵敲整猭汥湯氭ⵥ敳潣牵⵳慣桴汯煩敵ㅟ〶㈰㔵㍟㈲⸴瑨汭㸢慬⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷敬潭摮⹥牦猯捯敩整愯瑲捩敬㈯㄰⼱ㄱ〯⼸敬⵳敪湵獥猭湯⵴敬⵳汰獵琭畯档獥瀭牡氭ⵡ慰癵敲整猭汥湯氭ⵥ敳潣牵⵳慣桴汯煩敵ㅟ〶㈰㔵㍟㈲⸴瑨汭㸢㰭䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺眯睷氮浥湯敤昮⽲潳楣瑥⽥牡楴汣⽥〲ㄱㄯ⼱㠰氯獥樭略敮⵳潳瑮氭獥瀭畬⵳潴捵敨⵳慰⵲慬瀭畡牶瑥ⵥ敳潬⵮敬猭捥畯獲挭瑡潨楬畱彥㘱〰㔲張㈳㐲栮浴≬瀾畡牶瑥㱥䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺眯睷氮浥湯敤昮⽲潳楣瑥⽥牡楴汣⽥〲ㄱㄯ⼱㠰氯獥樭略敮⵳潳瑮氭獥瀭畬⵳潴捵敨⵳慰⵲慬瀭畡牶瑥ⵥ敳潬⵮敬猭捥畯獲挭瑡潨楬畱彥㘱〰㔲張㈳㐲栮浴≬ⴾ⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷敬潭摮⹥牦猯捯敩整愯瑲捩敬㈯㄰⼱ㄱ〯⼸敬⵳敪湵獥猭湯⵴敬⵳汰獵琭畯档獥瀭牡氭ⵡ慰癵敲整猭汥湯氭ⵥ敳潣牵⵳慣桴汯煩敵ㅟ〶㈰㔵㍟㈲⸴瑨汭㸢敳潬㱮䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺眯睷氮浥湯敤昮⽲潳楣瑥⽥牡楴汣⽥〲ㄱㄯ⼱㠰氯獥樭略敮⵳潳瑮氭獥瀭畬⵳潴捵敨⵳慰⵲慬瀭畡牶瑥ⵥ敳潬⵮敬猭捥畯獲挭瑡潨楬畱彥㘱〰㔲張㈳㐲栮浴≬ⴾ⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷敬潭摮⹥牦猯捯敩整愯瑲捩敬㈯㄰⼱ㄱ〯⼸敬⵳敪湵獥猭湯⵴敬⵳汰獵琭畯档獥瀭牡氭ⵡ慰癵敲整猭汥湯氭ⵥ敳潣牵⵳慣桴汯煩敵ㅟ〶㈰㔵㍟㈲⸴瑨汭㸢敬⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷敬潭摮⹥牦猯捯敩整愯瑲捩敬㈯㄰⼱ㄱ〯⼸敬⵳敪湵獥猭湯⵴敬⵳汰獵琭畯档獥瀭牡氭ⵡ慰癵敲整猭汥湯氭ⵥ敳潣牵⵳慣桴汯煩敵ㅟ〶㈰㔵㍟㈲⸴瑨汭㸢㰭䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺眯睷氮浥湯敤昮⽲潳楣瑥⽥牡楴汣⽥〲ㄱㄯ⼱㠰氯獥樭略敮⵳潳瑮氭獥瀭畬⵳潴捵敨⵳慰⵲慬瀭畡牶瑥ⵥ敳潬⵮敬猭捥畯獲挭瑡潨楬畱彥㘱〰㔲張㈳㐲栮浴≬猾捥畯獲⼼㹁䄼䠠䕒㵆栢瑴㩰⼯睷⹷敬潭摮⹥牦猯捯敩整愯瑲捩敬㈯㄰⼱ㄱ〯⼸敬⵳敪湵獥猭湯⵴敬⵳汰獵琭畯档獥瀭牡氭ⵡ慰癵敲整猭汥湯氭ⵥ敳潣牵⵳慣桴汯煩敵ㅟ〶㈰㔵㍟㈲⸴瑨汭㸢㰭䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺眯睷氮浥湯敤昮⽲潳楣瑥⽥牡楴汣⽥〲ㄱㄯ⼱㠰氯獥樭略敮⵳潳瑮氭獥瀭畬⵳潴捵敨⵳慰⵲慬瀭畡牶瑥ⵥ敳潬⵮敬猭捥畯獲挭瑡潨楬畱彥㘱〰㔲張㈳㐲栮浴≬挾瑡潨楬畱㱥䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺眯睷氮浥湯敤昮⽲潳楣瑥⽥牡楴汣⽥〲ㄱㄯ⼱㠰氯獥樭略敮⵳潳瑮氭獥瀭畬⵳潴捵敨⵳慰⵲慬瀭畡牶瑥ⵥ敳潬⵮敬猭捥畯獲挭瑡潨楬畱彥㘱〰㔲張㈳㐲栮浴≬弾㘱〰㔲張㈳㐲㰮䄯㰾⁁剈䙅∽瑨灴⼺眯睷氮浥湯敤昮⽲潳楣瑥⽥牡楴汣⽥〲ㄱㄯ⼱㠰氯獥樭略敮⵳潳瑮氭獥瀭畬⵳潴捵敨⵳慰⵲慬瀭畡牶瑥ⵥ敳潬⵮敬猭捥畯獲挭瑡潨楬畱彥㘱〰㔲張㈳㐲栮浴≬栾浴㱬䄯㰾䘯乏㹔⼼㹕⼼偓乁㰾䘯乏㹔⼼㹐ऊ值䄠䥌乇䰽䙅⁔呓䱙㵅洢牡楧⵮潢瑴浯›挰㭭戠牯敤㩲渠湯㭥瀠摡楤杮›挰㭭氠湩ⵥ敨杩瑨›〱┰※慰敧戭敲歡戭晥牯㩥愠瑵㭯瀠条ⵥ牢慥⵫晡整㩲愠瑵≯ਾ㰉但呎匠婉㵅㸲䤼ा敌瀠獡慳敧搠⁵敪湵⁥ꃃ氠쌧枢⁥摡汵整攠瑳搠癥湥ੵ瀉畬⁳楤晦捩汩⁥慣⁲敬⁳牴楯⁳慦瑣略獲焠極猠畯整慮敩瑮猠湯愠瑵湯浯敩ऊ氨⁡慦業汬ⱥ氠攧灭潬Ⱪ氠⁥潬敧敭瑮
潳瑮映慲楧楬썳⺩㰠䤯㰾䘯乏㹔ऊ⼼㹐ऊ值䄠䥌乇䰽䙅⁔呓䱙㵅洢牡楧⵮潢瑴浯›挰㭭戠牯敤㩲渠湯㭥瀠摡楤杮›挰㭭氠湩ⵥ敨杩瑨›〱┰※慰敧戭敲歡戭晥牯㩥愠瑵㭯瀠条ⵥ牢慥⵫晡整㩲愠瑵≯ਾ㰉但呎匠婉㵅㸲䤼ा慐浲⁩散⁳敪湵獥瘠獵瀠牡氠漧杲湡獩瑡潩Ɱ†汰獵搠甧੮琉敩獲⠠㘳ㄬ┠
楶⁴慤獮搠獥☠畱瑯猻扵瑳瑩瑵⁳敤氠杯浥湥♴畱瑯਻⠉써璴汥‬浡獩‬散瑮敲搠栧꧃敢杲浥湥ⱴ愠牢獩搠⁥潦瑲湵ⱥऊ慣慲慶敮⸮⤮‮敐⁵捡썣撨湥⁴ꃃ搠獥氠杯浥湥⁴潳楣畡⹸䤠獬爠湥潣瑮敲瑮ऊ焦潵㭴敤瘠慲敩⁳楤晦捩汵썴玩쌠₠瑳扡汩獩牥氠略⁲楶੥瀉潲敦獳潩湮汥敬焦潵㭴‬湯⁴数⁵敤爠獥潳牵散⁳㜨㐸攠牵獯瀠牡洠楯⁳湥ऊ潭敹湮⥥攠⁴敤⁳潣瑮慲獴搠⁥牴癡楡牰꧃慣物獥‬湩楳瑳⁥敬匠捥畯獲ऊ慣桴汯煩敵焠極瀠썲掩湯獩⁥慬挠썲憩楴湯搠甧敮愠汬捯瑡潩敤猠畯楴湥쌠ઠ氉愧瑵湯浯敩搠獥樠略敮⁳瑥氠攧瑸湥楳湯搠⁵卒⁁焦潵㭴捡楴楶썴⚩畱瑯਻搉ꣃ⁳㠱愠獮㰮䤯㰾䘯乏㹔⼼㹐㰊䐯噉ਾ䐼噉䤠㵄猢晤潯湴瑯㕥㸢ऊ值䄠䥌乇䰽䙅⁔呓䱙㵅洢牡楧⵮敬瑦›⸰挵㭭琠硥⵴湩敤瑮›〭㔮浣※慭杲湩戭瑯潴㩭〠浣※潢摲牥›潮敮※慰摤湩㩧〠浣※楬敮栭楥桧㩴ㄠ〰㬥瀠条ⵥ牢慥⵫敢潦敲›畡潴※慰敧戭敲歡愭瑦牥›畡潴㸢ऊ䄼䌠䅌卓∽摳潦瑯潮整祳≭丠䵁㵅猢晤潯湴瑯㕥祳≭䠠䕒㵆⌢摳潦瑯潮整愵据㸢㰵䄯㰾但呎䌠䱏剏∽〣〰〰∰㰾偓乁匠奔䕌∽整瑸搭捥牯瑡潩㩮渠湯≥㰾但呎匠婉㵅㸲匼䅐⁎呓䱙㵅昢湯⵴瑳汹㩥渠牯慭≬㰾偓乁匠奔䕌∽潦瑮眭楥桧㩴渠牯慭≬匾牵ऊ敬⁳慐獹搠⁥慓潶敩‬楎潣慬⁳慓歲穯⁹⁡潴慴楬썳₩㔳‵㔱‶潶硩‬潣瑮敲ऊ㘲″ㄳ‶潰牵䘠慲썮澧獩䠠汯慬摮ⱥ猠楯⁴㜵㐬‥潰牵氠⁥慣摮摩瑡猠牯慴瑮⼼偓乁㰾匯䅐㹎⼼但呎㰾匯䅐㹎⼼但呎㰾倯ਾ⼼䥄㹖㰊䈯䑏㹙㰊䠯䵔㹌

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir