Petite révolution dans le mouvement régionaliste Savoyard

Samedi 14 novembre 2009 : une assemblée générale du MRS (Mouvement région Savoie) se tenait à Saint Félix. Une soixantaine de personnes constituait l'assemblée.

Après un baroud d'honneur de la ligue savoisienne au sujet de la procédure,   le président Alain Favre assisté de Thierry Dupassieux et de Pierre Ottin-Pecchio a présenté l'ordre du jour qui consistait à valider l'orientation politique prise au sein de R&PS avec Europe-écologie lors des européennes et pour les prochaines élections régionales. Ce rapport fut adopté très largement.

Le second point concernait la sortie du MRS de l'association qui avait été constituée il y a quelques années avec la ligue savoisienne : ESL. Après un débat houleux au cours duquel Patrice Abeille a tenté d'empêcher un tel vote qui le privera de financements, la décision fut prise à une large majorité de quitter le bateau de la ligue savoisienne.

Le troisième point proposait une modification des statuts permettant à des personnalités extérieures de devenir membres associés au MRS ; celle-ci fut adoptée facilement.

La quatrième proposition consistait à refuser l'adhésion au MRS à toute personne adhérente à une autre organisation ou parti politique n'appartenant pas à la mouvance Europe-écologie-R&PS. Cette mesure en vigueur dans la majorité des partis politiques (refus de la double-appartenance) interdira donc aux membres de la ligue savoisienne d'adhérer au MRS. Cela est logique, comme le rappela Jean Blanc, puisque la ligue a déjà annoncé qu'elle présenterait ses propres candidats aux régionales.

Bref, cette réunion constituait bien une petite révolution dans  le mouvement régionaliste savoyard. En effet, si le MRS retrouve son autonomie, la ligue savoisienne se retrouve complètement isolée ; un grand nombre de « cadres » et d'adhérents de la ligue ayant démissionné, ne supportant plus les méthodes solitaires, jusqu'auboutistes et toujours négatives de Patrice Abeille, son secrétaire général. Le mouvement savoyard a besoin de perspectives constructives et positives.

En conséquence, la voie est ouverte largement pour que tous les savoyards, qui souhaitent que leur destin soit assuré au sein d'une Région Savoie, région de France et d'Europe, rejoignent le MRS. Ce sera sans doute le cas de nombreux verts, fédéralistes, humanistes et de tous ceux qui avaient du quitter le MRS lorsque la ligue en avait pris le contrôle ; ces derniers étaient venus rejoindre l'association « La Région Savoie j'y crois », que je préside encore et auxquels je proposerai la fusion lors d'une prochaine réunion.

Noël Communod

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir