Régions et peuples en Europe : situation de la Corse, du Pays Basque et de la Catalogne

 

Le texte qui suit, rédigé par Rémi Mogenet, est un compte-rendu de la séance du 26 août 2014 autour du thème "La démocratie européenne face aux droits des peuples à l'autodétermination".

 

 

Intervenants : Jean-Christophe Angelini (secrétaire national du PNC), Lorena Lopez de Lacaille, José-Maria Terricabras (président du groupe ALE au Parlement européen et leader d'Esquera Republicana de Catalunya).

 

Corse : selon J.-C. Angelini, l'Etat français ne respecte pas ses propres règles. L'histoire du mouvement national corse est rappelée : le PNC a choisi une voie politique, et a atteint 35 % des voix. En creux cette démarche politique se démarque de l'action politico-militaire. Le succès dans les urnes a été constaté et le FLNC a déposé les armes. Cependant on est arrivé à une impasse, car les succès ont entraîné des décisions à l'Assemblée de Corse qui sont refusées par Paris, cassées : la co-officialité de la langue corse et le statut de résident en particulier. De quel droit ? La société corse se réveille et prend la voie de l'autodétermination. La Corse sera peut-être une nation dans l'Europe de demain.

 

Les liens du MRS

rps

 Régions et Peuples Solidaires

eelvrs

 Europe Ecologie Les Verts - Région Savoie

ale

 Alliance Libre Européenne

uef

 Union des Fédéralistes Européens

pf

 Parti Fédéraliste

alpe

 Autonomie Liberté Participation Écologie

z lavoix

 La Voix des Allobroges

zz envoie

 Envoie du Gros