L’hebdomadaire Le Messager du 28 mars consacre une demi-page à la fusion des départements sous le titre « Pourquoi unir Savoie et Haute-Savoie ? », en faisant état des déclarations du président du Conseil général de Haute-Savoie (CG74), du président de la Chambre de commerce et d’industrie de Haute-Savoie (CCI 74), du président de la Chambre des métiers de l’artisanat de Haute-Savoie (CMA74), ainsi que d’un membre du Comité directeur de la Confédération générale des petites et moyennes entreprises de Savoie (CGPMA 73), élu de la CCI de Savoie.

"Pour que les compétences régionales s'exercent au plus près des savoyards"

Noël Communod était l'invité de l'émission de Gilles Meunier "7 jours  en une heure" le 24/02 sur 8 Mont-Blanc.

La vidéo est disponible ci-dessous :

 

Thumbnail imageTexte publié en tribune libre des Dernières Nouvelles d'Alsace, dimanche 10 mars 2013, pages régionales, pour le soutien au projet de conseil unique d'Alsace

Laurent Blondaz, secrétaire du Mouvement Région Savoie (MRS), dit son enthousiasme pour une démarche qui, lui semble-t-il, pourrait être transposée.

Chers amis alsaciens, votre belle région, à bien des égards, possède des points communs avec la Savoie.

L’Alsace est un peu plus peuplée, un peu moins grande en superficie. Historiquement, nos deux territoires sont les derniers arrivés dans le giron français ; c’est peut-être une raison pour laquelle une forte identité culturelle s’y fait ressentir. Nous possédons chacun une frontière avec deux autres pays européens, frontière qui a une valeur d’ouverture sur l’Europe, sur les autres.

 

Thumbnail imageLa constitution d'une région Savoie deviendrait-elle une urgence ? La réforme territoriale risque fortement de faire perdre de nombreuses compétences aux conseils généraux de Savoie et Haute-Savoie, au profit d'une centralisation régionale. Les Savoyards auraient beaucoup à y perdre. Le projet prôné par le MRS remonte à la surface. Plusieurs élus réagissent. Après Michel Charlet en décembre, Hervé Gaymard a appelé de ses vœux à rassembler les Savoyards. Et très récemment, Bernard Tardy, maire d'Echevenex, a déclaré souhaiter que le pays de Gex rejoigne la Haute-Savoie pour une meilleure gestion de la couronne genevoise.

pays de gexLors de ses vœux à ses administrés, le 12 janvier 2013, M. Bernard TARDY, Maire d’Échevenex, commune du Pays de Gex, a déclaré «  Le PAYS de GEX devrait faire partie de la Haute Savoie » (Dauphiné Libéré du 13 janvier 2013). Son intention est de simplifier les relations entre Genève et la couronne transfrontalière, en particulier en ce qui concerne la répartition de la compensation financière genevoise.

rps_med

Communiqué de Régions et Peuples Solidaires

Le Parti Socialiste en avait fait un argument de campagne pour la Présidentielle et les Législatives, en annonçant dans l’engagement 54 qu’il « engagerait une nouvelle étape de décentralisation ». Une fois à la tête de l’Etat, il ouvrait début octobre « les Assises de la Démocratie Territoriale », rencontrait les élus, consultait la société civile, sondait les Collectivités Territoriales, lançait des appels à contributions, etc. On nous avait promis un Acte III de la décentralisation ambitieux, à en croire « l’avant projet de loi de décentralisation et de réforme de l’action publique » , on s’oriente d’avantage vers un retour à l’acte II mais en pire : la recentralisation en prime. On annonçait « une clarification des compétences », on n’y trouve que confusions et lourdeurs. La montagne accoucherait t’elle d’une souris ?

C'est ce qui vient d'être adopté ce samedi 24 novembre, par les conseillers généraux et régionaux des deux départements réunis en congrès : 108 voix pour, 5 contre, 9 abstentions (sources : Libération, Nouvel Observateur, le Point, ... le 24/11/2012). Le projet de création de cette collectivité territoriale unique pourra, selon ses promoteurs, "gagner en efficacité et en simplicité" et "renforcer le poids politique de la région". Les électeurs se prononceront lors d'un référendum qui devrait avoir lieu le 7 avril 2013. Cette collectivité pourrait voir le jour en 2015, en application de la loi du 16 décembre 2010.

Par Noël Communod

Depuis 1972, année de la création des régions en France, nombre de Savoyards se sont élevés contre la création d’une région Rhône Alpes, sans grande signification, sans les atouts de la proximité. Les élus étaient alors très nombreux à plaider pour une région Savoie à part entière, mais le mal était fait. C’est à cette époque que s’est créé la Mouvement Région Savoie (MRS).

Depuis des années, on parle en France de régionalisation sans vraiment la faire. Depuis des années, on parle en Savoie de Région Savoie ou de fusion des départements en une collectivité unique avec les compétences d’une région. Or, nous constatons une désintégration de nos territoires sous les coups de boutoir de Lyon, Grenoble et Genève. C’est maintenant qu’il faut réagir.

 Par Pierre Ottin-Pechio

Malgré la crise financière, économique, écologique, ou à cause d’elle, plusieurs états européens, dont la France, sont actuellement secoués par des processus de décentralisation, de dévolution ou de fédéralisation. C’est le cas en France (Alsace, Catalogne, Pays basque) et aussi en Belgique, en Espagne et en Grande-Bretagne. La reconnaissance officielle de nouvelles collectivités régionales en Alsace et en Pays Basque devrait être acquise en 2013. Ce sera une première étape et un modèle pour la régionalisation de la Savoie.

 

Thumbnail imageLe 16 mai 2012, la région Rhône-Alpes a été appelée à se prononcer sur sa relation avec l'agglomération franco-valdo-genevoise. Jacques Mercier, maire d'Ornex et conseiller régional eelv est intervenu pour dire "Oui pour aménager et se déplacer mais mieux, de manière écologique et avec cohérence". Il s'interroge par ailleurs sur les perspectives de croissances annoncées : +200 000 habitants, +100 000 emplois en 2030 ! Prenant soin de ne pas perdre de vue la qualité de vie, il porte sa réflexion sur les projets d'infrastructure à venir, tout en faisant le constat des faiblesses actuelles, qu'il illustre en montrant du doigt la construction désastreuse de l’autoroute entre Genève et Annecy. Avec son accord, regionsavoie.org publie son intervention.

 

Intervention de Jacques Mercier : Agglomération franco-valdo-genevoise – Charte 2012

 

 

Monsieur le Président,
Monsieur le Vice-Président,
Mesdames, Messieurs,


Avec cette délibération vous recevez une autre image que la traditionnelle carte postale de cette zone frontalière : Genève et son jet d’eau, le Salève et son téléphérique, le Jura et ses vaches paisibles avec des clarines autour du cou …
Même s’il n’y a pas encore avis de tempête sur le lac, ça chauffe quand même dans le Genevois français.